Déconfinement : sous quelles conditions rouvriront les bibliothèques ?

Déconfinement : les réponses à vos questions dans le JT de 13H de TF1
Population

À LA LOUPE – L'annonce d'une réouverture des bibliothèques suscite des interrogations, notamment en raison des nombreuses manipulations de livres. Pour y répondre, le ministère de la Culture a mis en place une série de protocoles en vue d'une reprise sécurisée.

Lorsqu'il a officialisé le déconfinement, le Premier ministre a donné des détails sur la reprise progressive de l'activité. L'occasion de préciser que "s’agissant des activités culturelles, parce qu’ils peuvent fonctionner plus facilement en respectant des règles sanitaires, les médiathèques, les bibliothèques, les petits musées si importants pour la vie culturelle de nos territoires pourront ouvrir leurs portes dès le 11 mai."

Des bibliothèques ouvertes ? Une annonce qui a surpris certains de nos internautes. Une lectrice a ainsi contacté notre équipe via l'adresse alaloupe@tf1.fr afin d'en savoir plus : "Pourquoi les bibliothèques rouvrent-elles alors que, dans les écoles, les enfants ne devront pas toucher aux livres ? Comment vont-ils désinfecter tous les livres touchés ?" Conscient qu'une telle décision ne pouvait pas se faire sans une organisation scrupuleuse, le ministère de la Culture a mis en place des consultations avec les acteurs du secteur. Suite à ces échanges, il a mis en place une série de fiches avec des recommandations, ainsi qu'un site internet dédié : http://www.biblio-covid.fr/.

Un guide et de multiples consignes

Parmi les mesures à destination des bibliothèques, le ministère indique que "les surfaces fréquemment touchées (rampes d’escalier, poignées de porte, banques d’accueil, boutons d’ascenseur, etc.) devront faire l’objet d’un nettoyage désinfectant au moins deux fois par jour avec des produits de bio-nettoyage". Sans surprise, l'équipement des agents est aussi mis en avant : masques, visières si possible, barrière en plexiglas à l'accueil, avec également une mise à disposition de gel hydro-alcoolique (dont pourra aussi profiter le public). 

Lire aussi

Autre élément sur lequel est mis l'accent : une mise en quarantaine des documents prêtés une fois retournés. Celle-ci sera au minimum de 3 jours pour les livres sans matière plastique, et d'au moins 10 jours pour les CD ou les DVD. Une différence qui s'explique par les différentes natures de surfaces, qui conditionnent la durée de vie du virus. Cette quarantaine nécessitera des aménagements particuliers, avec l'utilisation d'un local ou d'un espace dédié, ainsi que de mesures pour éviter toute manipulation durant la période indiquée. 

Un plan en 4 phases

L'activité est aujourd'hui loin de reprendre normalement dans les bibliothèques. Le retour à une situation standard correspond en effet à la 4e et dernière phase du plan de réouverture présenté par le ministère. La phase 1, dans laquelle se trouvent aujourd'hui les établissements, prévoit en effet que l'accès aux collections est impossible pour le public. 

En pratique, il sera simplement possible de s'y rendre afin de retirer des documents, réservés à l'avance auprès des équipes au sein des bibliothèques. Cette décision est justifiée en raison "des risques de contamination indirecte par les ouvrages, qui ne peuvent être nettoyés". Les phases 2 et 3 prévoient de leur côté une reprise progressive des activités, et un accueil partiel du public ainsi que des groupes. Les personnes fragiles auront théoriquement la possibilité, elles aussi, de bénéficier d'un accès à des biens culturels. En effet, "des livres peuvent être apportés au domicile de personnes ayant des difficultés à se déplacer, par des bibliothécaires volontaires ou en partenariat avec des associations ou le CCAS".

Quand l'accès aux collections sera de nouveau envisageable (pas avant la phase 2), tout document manipulé, ne serait-ce que pour lire la quatrième de couverture, devra être reposé sur un chariot spécifique et non pas remis directement en rayon. Des précautions qui valent aussi pour l'utilisation des ordinateurs : le matériel devra entre chaque session être désinfecté. Une procédure précise est là aussi détaillée. 

Si la réouverture des bibliothèques est désormais possible, il faudra encore patienter avant que leur activité ne soit similaire à celle qui a précédé la fermeture. Un plan d'action en 4 phases diligenté par le ministère de la Culture prévoit une série de mesures préventives, dont l'une des plus marquantes sera donc l'impossibilité d'accéder aux collections dans un premier temps pour le public. Une manière de prendre en considération les risques inhérents à la manipulation des livres et autres documents dans ces espaces où se côtoient les populations. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent