Landes : une retraitée attaquée en justice par ses voisins car ses canards sont "trop bruyants"

Population

BRUITS TRADITIONNELS - La propriétaire d'une exploitation de canards à Soustons, dans les Landes, fait l'objet d'une plainte de la part de son voisin, pour nuisances sonores, en raison des caquètements émis par ses animaux. Alors qu'elle doit comparaître prochainement devant le tribunal de Dax, une pétition lancée sur internet pour la soutenir - tout comme les volatiles - a déjà recueilli plus de 2500 signatures.

C'est un nouveau cas de nuisances sonores concernant les fameux "bruits traditionnels" des animaux en province. A Soustons, dans les Landes, un homme a porté plainte contre sa voisine, propriétaire d'un élevage de canards installée dans le quartier du Hardy, excédé par les caquètements de ces fameux canards. Comme le rapporte Sud-Ouest ce mardi, la femme était appelée à comparaître au tribunal de Dax le 3 septembre pour nuisances sonores. L'audience a été reportée. Le plaignant aurait à de nombreuses reprises, à raison de deux fois par semaine, signalé ces nuisances sonores à sa voisine, de juin à octobre 2018.

Bien que séparé de la maison de sa voisine par la route, ce dernier, installé depuis un an à Soustons, entendait, fait-il valoir auprès du journal régional, les caquètements des canards malgré des fenêtres à double vitrage et des travaux pour atténuer le bruit. "Quand vous êtes propriétaire d’un endroit, vous vous attendez à bénéficier d’une certaine qualité de vie", se justifie le plaignant auprès du quotidien. Ce dernier aurait également affirmé que la présence de ces canards polluerait le ruisseau public, provoquant l'arrivée de rats et de mouches sur son terrain.

Lire aussi

La première plainte en 36 ans

"Un acousticien mandaté par ce monsieur a mesuré l’intensité des décibels en bordure de la clôture et à l’intérieur de l’enclos, mais n’a rien trouvé d’anormal. Il m’a été préconisé de construire un mur antibruit", a indiqué la propriétaire des canards à Sud-Ouest, expliquant avoir voulu régler le problème à l'amiable avec l'aide d'un conseil, sans succès. Le média local indique également que l'éleveuse, installée depuis 36 ans dans le quartier, n'avait jusqu'ici jamais reçu de remarques de la part du voisinage.

L'affaire fait en tout cas réagir. Preuve en est cette pétition - baptisée "Comité de soutien des canard d'Hardy de Soustons" - lancée sur Change.org qui avait déjà recueilli plus de 2800 signatures ce mardi matin. 

Après plusieurs affaires de nuisances sonores liées aux animaux ces derniers mois, le député des Républicains-UDI, Pierre Morel-À-L’Huissier, a préparé une proposition de loi permettant d'inscrire la notion de "patrimoine sensoriel", inscrivant de fait les bruits traditionnels au patrimoine rural... et évitant ainsi ce type de procédures.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter