Supermarchés : la bataille du dimanche

Supermarchés : la bataille du dimanche

L'INSTANT ECO - Un hypermarché d'Angers mène une lutte pour rester ouvert le dimanche après-midi. Avec des caisses automatiques et des vigiles, il trouve de nouvelles idées pour contourner la loi.

Le 25 août dernier, un hypermarché d'Angers avait provoqué la colère de ses salariés en continuant d'ouvrir le dimanche après 13 heures. Les syndicats avaient investi les lieux pour tenter d'empêcher les ventes. Malgré tout, le magasin trouve toujours des idées pour pouvoir ouvrir ses portes l'après-midi. Puisqu'aucun personnel ne doit travailler, les clients devaient scanner leurs articles aux caisses automatiques. Des hôtesses étaient chargées d'aider ces derniers auprès de ces appareils. Mais cette semaine, le tribunal de grande instance d'Angers avait affirmé que le travail de façon récurrente des hôtesses n'était pas légal le dimanche. L'hypermarché avait alors décidé de faire appel à des vigiles.

Ce dimanche 20 octobre 2019, Catherine André, dans sa chronique "L'instant éco", nous parle de la bataille du dimanche des supermarchés. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 20/10/2019 présentée par Anne-Chloé Bottet, sur LCI.

Toute l'info sur

Les Matins LCI - Week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

"Indemnité inflation" : Emmanuel Macron défend son refus de baisser les taxes sur le carburant

EN DIRECT - Covid-19 : une prime exceptionnelle de 400 euros pour les employés des restaurants universitaires

Drogue au volant : l'étau se resserre sur les fumeurs de cannabis

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.