TÉMOIGNAGE - "Le sentiment qu'on m'a volé cette naissance" : Coline a accouché seule à l'hôpital

Population

Toute L'info sur

Le 20h

SEULE - Une jeune femme, prise en charge dans une maternité privée de Lyon, a dû mettre au monde son enfant seule. Elle a été oubliée dans sa chambre. Aujourd'hui, elle témoigne pour la première fois dans le 20h de TF1.

Incroyable… mais vrai ! C'est ce que se dit encore cette maman, patiente d'un hôpital de Lyon en juin dernier. Prise en charge avant son accouchement, Coline, 30 ans, a été oubliée dans la salle d'accouchement. Elle revient sur ce moment délicat. 

"Moi je n'ai aucune idée de ce qu'il faut faire à ce moment-là, je ne suis pas préparée à ça, je pense qu'il y a un instinct maternel, un instinct de survie, je n'ai pas réfléchi, les choses se sont passées et elles se sont bien passées".


Arrivée à l'hôpital à 5h30, Coline a été installée à 6h45 en salle d'accouchement pour recevoir une péridurale, mais elle ne reverra plus personne. "Le dysfonctionnement majeur a lieu au moment où l'on m'installe dans cette salle d'accouchement où effectivement, on ne m'examine pas et on ne me donne pas cette sonnette. J'ai perdu tout contact cette équipe soignante", déplore-t-elle.

Dans le couloir, le bébé dans les bras

Malgré de nombreux appels à l'aide, seule et incapable de bouger, elle donne naissance seule à sa fille. Puis elle sort dans le couloir, le bébé dans les bras et le cordon ombilical toujours accroché. Une expérience traumatisante. "La colère s'apaise un petit peu, reste une forme de tristesse. Le sentiment qu'on m'a volé un petit peu cette naissance, cet accouchement, ce moment qui devait être heureux", dit-elle aujourd'hui.


Coline n'a pas porté plainte et l'hôpital s'est excusé depuis via un communiqué. "Le centre hospitalier regrette cet événement qui n'est jamais survenu…", peut-on lire notamment. Le personnel était en nombre suffisant pourtant ce jour-là. Une enquête interne a été ouverte.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter