Trafic aérien : Orly ne rouvrira sans doute pas avant plusieurs mois

Aéroport d'Orly fermé à cause du coronavirus

CLOUE AU SOL - Fermé au trafic commercial depuis le 31 mars, l'aéroport de Paris-Orly devrait le rester jusqu'à l'automne.

On parle là du deuxième plus grand aéroport de France, par lequel transitaient, quotidiennement, quelque 80.000 voyageurs et 25.000 salariés. Fermé au trafic commercial depuis le 31 mars, Paris-Orly pourrait bien le rester pendant encore plusieurs mois, révèle ce dimanche 3 mai Les Echos. Jusqu'à septembre, voire octobre 2020.  Le quotidien économique cite une source proche du dossier, qui se fie aux prévisions des compagnies aériennes, selon lesquelles la reprise du trafic s'annonce des plus lentes.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Les compagnies d'Orly qui le souhaitent pourront toutefois reprendre leurs vols depuis l'aéroport de Roissy-CDG,  où trois terminaux (2E, 2F et 2A) restent ouverts, ce qui devrait suffire à absorber la totalité du trafic estival. Afin de faciliter la mise en oeuvre des contrôles sanitaires, le groupe ADP, anciennement Aéroports de Paris, envisage même de fermer le terminal A, pour ne garder ouverts que les terminaux 2E et 2F de Roissy-CDG 2.

En vidéo

Aéroport d'Orly : une maintenance constante malgré l'arrêt des vols

En France, à l'exception d'Air France, qui assure encore des vols vers Marseille, Nice et Toulouse au départ de Roissy, ainsi que des vols cargo et des rapatriements, toutes les compagnies aériennes sont quasiment à l'arrêt. "Le retour à la normale prendra au moins deux ans", estime Ben Smith, le patron d'Air France-KLM. Tandis qu'ADP table, de son côté, sur "la réouverture des frontières avant de pouvoir remonter en puissance". Celle-ci pourrait ne pas survenir avant septembre.

Sur le même sujet

Lire et commenter