Le business du cannabis est-il de 2,5 milliards d’euros par an ?

La France reste pour l'heure opposée à une légalisation du cannabis.
Population

À LA LOUPE – Légaliser le cannabis permettrait à l’État de générer des recettes supplémentaires, mais encore faut-il savoir dans quelle mesure. L’ancien député européen Karim Zéribi a indiqué que 2,5 milliards par an allaient "dans les mains des caïds". Cette estimation est-elle fiable ?

Sujet épineux et hautement polémique, le sujet du cannabis demeure très clivant, surtout lorsque l’on débat de sa possible légalisation. Sur le plateau de Balance ton post, sur C8, le débat n’a pas manqué de diviser les chroniqueurs la semaine passée. Karim Zéribi, ancien député européen, s’est notamment rangé dans le camp des "pour". 

Il se réfère aux "économistes qui ont fait des études", et souligne que le "business du cannabis" représente des sommes énormes, "près de 2,5 milliards d'euros par an". Aux commandes de l'émission, Cyril Hanouna s'exclame : "C'est énorme !"

Des chiffres exagérés

Parvenir à chiffrer les montants qui résultent d'activités illégales s'avère toujours délicat. La drogue et le cannabis en particulier ne font pas exception à cette règle. Pour autant, il existe des études officielles qui tentent de quantifier les sommes en jeu. En 2016, la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) a publié les résultats de ses travaux dans un rapport intitulé "L'argent de la drogue en France"

Ce document de 40 pages nous permet de disposer de données. Il s'agit bien sûr d'estimations : la prudence est de mise, tant dans l’exercice d’estimation de la taille des marchés des drogues illicites que de celui de son analyse", insiste en préambule la MILDECA. "L’observation des marchés souterrains n’étant que partielle, l’évaluateur utilise différentes hypothèses conduisant à des estimations dont l’intervalle de confiance peut être important."

Lire aussi

Ces précautions rappelées, les auteurs du rapport expliquent que "le cannabis génère la moitié (48%) du chiffre d’affaires des drogues en France". À lui seul, il "est estimé entre 810 et 1425 millions d’euros", des données qui portent sur l'année 2010 et commencent donc à dater. Malgré leur ancienneté, ces chiffres restent utilisés aujourd'hui comme référence. Le rapport précise que le marché de la cocaïne pèserait environ 902 millions d'euros, celui de l'héroïne 267 millions d'euros, tandis que le duo ecstasy/MDMA s'établirait à 42 millions d'euros. Le marché global annuel des drogues oscillerait aux alentours de 2,3 milliards d'euros. 

D'où proviennent les données avancées par Karim Zéribi ? Difficile à dire. La somme de 2,5 milliards d'euros qu'il évoque pourrait se référer au montant global estimé du marché de la drogue en France, toutes substances confondues. On retrouve également ce montant dans les médias, mais en dollars et portant sur le marché du cannabis en Californie pour l'année 2017.

Toute l'info sur

À la loupe

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent