Trains bloqués dans le Sud-Ouest : "La SNCF va rembourser les billets à hauteur de 300%"

Dans la nuit du dimanche, des milliers de passagers ont vécu un retour de vacances cauchemardesque. Ils se sont trouvés bloqués dans leurs TGV à cause de plusieurs pannes électriques.
Population

REMBOURSEMENT - Le ministre délégué aux Transports a annoncé ce lundi que les voyageurs ayant subi d'importants retards de leur train dans le Sud-Ouest dans la nuit pourront bénéficier d'une compensation "à hauteur de 300%" du prix de leur billet.

Une compensation à la hauteur du désagrément. Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, a promis ce lundi matin sur RMC que la SNCF "remboursera à titre exceptionnel à hauteur de 300% du prix des billets", les centaines de voyageurs ayant été bloqués toute la nuit dans leur TGV en direction de Paris. Le ministre a également annoncé un retour à la normale d'ici mardi matin.

Les voies endommagées sur 60 km

Cette mesure exceptionnelle concerne les passagers se trouvant à bord des trois trains ayant passé plusieurs heures sur les rails, dans le sud-ouest, entre dimanche et lundi. Un train au départ de Biarritz à 12h13 qui n'a démarré qu'à 14h45 et a passé la nuit à Ychoux. Un autre au départ de Hendaye à 17h55 qui n'est parti qu'à 18h30 pour se retrouver bloqué à Biarritz, et un troisième parti de Dax à 23h au lieu de 15h, et qui n'a même pas pu aller jusqu'à Bordeaux. 

Lire aussi

La SNCF a évoqué "plusieurs incidents en cours" à l'origine de ces blocages "principalement une panne d'alimentation électrique dans le secteurs de Dax".

"La SNCF a réagi en essayant de rendre les conditions de transports les plus efficaces et confortables possibles en distribuant de l'eau, des plateaux-repas, mais aussi 4000 masques pour assurer la sécurité sanitaire", a assuré Jean-Baptiste Djebbari en revenant sur l'incident. "La SNCF remboursera à titre exceptionnel les billets à hauteur de 300% de leur prix. Il s'agira d'un remboursement à valoir sur des billets. Il fallait être à la hauteur de l'inconfort" a-t-il déclaré sur RMC, ajoutant "avoir vécu cette situation il y a plusieurs années en étant bloqué dans un train, c'est particulièrement désagréable".

Jean-Baptiste Djebbari a également précisé que trafic ne reprendrait pas ce lundi. "Il s'agit d'un incident technique, matériel, qui a endommagé la caténaire qui nécessitera des travaux lourds" sur plus de 60 km de voies principales, a-t-il expliqué. En conséquence, "le trafic sera perturbé au moins jusqu'à mardi matin"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent