L'aéroport d'Orly va rouvrir le 26 juin

L'aéroport d'Orly a du fermer, faute de passagers
Population

TRANSPORT - L'aéroport de Paris-Orly, fermé depuis le 31 mars, reprendra ses vols commerciaux de passagers le 26 juin, "en optimisant les infrastructures de l'aéroport" en fonction de la demande.

"La réouverture effective est conditionnée à la levée des principales restrictions d'ici à la mi-juin, en particulier de celles qui limitent la capacité des compagnies aériennes à voler au sein de l'espace Schengen", précise Aéroports de Paris (ADP) dans son communiqué. Ainsi, le premier terminal à rouvrir sera Orly 3 et sera équipé de caméras thermiques "afin que les passagers puissent bénéficier à leur arrivée à Paris d'une prise de température", selon ADP.

Ce à quoi s'ajouteront "des modalités de contrôles au départ, déployées par les compagnies aériennes, comme par exemple la prise de température à l'embarquement, et la déclaration d'absence de symptômes du Covid-19". Le port du masque sera obligatoire, une signalisation mise en place pour rappeler la nécessaire distanciation physique, des distributeurs automatiques de gel hydroalcoolique mis à disposition, et les procédures de désinfection et de nettoyage renforcées.

ADP souhaite favoriser la reprise aussi rapide que possible de la connectivité, du tourisme et de l'activité économique- Augustin de Romanet, PDG d'Aéroports de Paris (ADP)

Le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari avait laissé entendre le 10 mai qu'Orly pourrait rouvrir le 26 juin si la situation sanitaire s'améliorait et que le secteur y était bien préparé, notamment avec un "programme de vols solide"

Lire aussi

"En anticipant cette décision de réouverture de Paris-Orly, le groupe ADP souhaite favoriser la reprise aussi rapide que possible de la connectivité, du tourisme et de l'activité économique", estime Augustin de Romanet, le PDG du groupe, cité dans le communiqué.

Deuxième plus grand aéroport de France après Roissy-Charles de Gaulle, Orly a accueilli plus de 31 millions de passagers. Une première phase d'importants travaux d'agrandissement et de modernisation s'étaient achevés en décembre 2019 pour accueillir 8 millions de personnes supplémentaires et multiplier les surfaces commerciales. Mais la chute du trafic au printemps 2020 à cause du coronavirus, puis de la fermeture des terminaux, ont eu raison de ce "nouvel Orly". 

Toute l'info sur

Les grands défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Spécialiste des plus petits et moyens courriers, les deux tiers du trafic de cet aéroport sont à destination de la France et de l'Europe. ADP mise donc sur la possibilité accordée aux Français de circuler à nouveau et aux Européens de revenir dans notre pays.  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent