Trottinettes électriques : ce que vous avez le droit (ou pas) de faire en ville

Trottinettes électriques : ce que vous avez le droit (ou pas) de faire en ville
Population

SÉCURITÉ ROUTIÈRE - Les autorités organisent lundi 27 et mardi 28 janvier des contrôles des usagers d’engins de déplacement personnel (EDP). Objectif : sensibiliser aux nouvelles règles du code de la route, alors que les accidents sont en hausse.

Sensibiliser avant de sanctionner : la préfecture de police va contrôler lundi 27 et mardi 28 janvier l’usage de la trottinette à Paris. Une vaste opération de contrôle déclenchée suite à la recrudescence des accidents : depuis le début de l’année 2020, ceux-ci ont été multipliés par trois. Et ce, malgré les règles du code de la route : un décret a en effet été publié en octobre au Journal officiel pour encadrer l'usage de ces engins. Que pouvez-vous précisément faire au volant d'une trottinette ? Explications. 

Est-ce que j’ai le droit de rouler sur le trottoir ?

Les trottinettes – ou plus exactement les engins de déplacements personnels (EDP) motorisés – sont interdits de circuler sur le trottoir. A une exception près : si le maire prend une disposition afin de l’autoriser. En agglomération, il faut circuler sur les pistes et bandes cyclables lorsqu’il y en a. A défaut, il est possible d’aller sur les routes dont la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 50 km/h. Ainsi, hors agglomération, la circulation en trottinette est interdite sur la chaussée.

Voir aussi

Et m’y garer ?

Uniquement si ce stationnement ne gêne pas la circulation des piétons. Cette disposition est néanmoins évolutive, puisque la loi mobilités permettra aux maires d’édicter des règles plus précises en fonction de leur choix.

Faut-il respecter une vitesse maximum ?

Oui, car il est interdit de circuler avec un engin dont la vitesse maximale dépasse les 25km/h.

Un équipement spécifique est-il nécessaire ?

Il est même obligatoire. Selon le code de la route, les utilisateurs de moins de 12 ans doivent ainsi porter un casque. En outre, des vêtements ou des équipements rétro-réfléchissants doivent être portés la nuit. Autre élément indispensable : des feux, à l’avant et à l’arrière. Mais aussi des dispositifs rétro-réfléchissants, ainsi qu’un avertisseur sonore.

Qu’est-ce que je risque ?

Des amendes, plus ou moins lourdes. Si les règles de circulation ne sont pas respectées : 35 euros. Si vous circulez sur un trottoir sans y être autorisé, 135 euros. Enfin, le dépassement de la vitesse – soit 25km/h – engendre une amende de 1500 euros.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent