Trouver l'âme sœur après 50 ans ? Ils n'ont pas hésité à recourir à un site de rencontres

Trouver l'âme sœur après 50 ans ? Ils n'ont pas hésité à recourir à un site de rencontres
Population

Toute L'info sur

Le 20h

AMOUR 2.0. - Et si Internet était la solution pour trouver où retrouver l'âme-soeur au moment où les tempes blanchissent ? Le nombre de sexagénaires inscrits sur les sites de rencontres est en forte hausse.

Comment retrouver l'âme sœur  passé la cinquantaine ? Et si internet était la solution ?

Edith a un nouvel homme dans sa vie : Michel. Ils se sont connus sur un site de rencontre pour senior . Une démarche pas évidente au départ pour cette sexagénaire divorcée depuis dix ans. "C'est ma petite fille qui m'a dit 'mamie, il faut que tu t'inscrives sur un site", raconte Edith. "Nous avons beaucoup discuté, beaucoup échangé avec Michel avant de décider de nous rencontrer. Ça a vraiment été le fondement de notre histoire". 

Revivre une belle histoire après 60 ans, l'envie de partager des passions communes , c'est aussi ce qui a convaincu William, divorcé, à franchir le pas. "Les enfants me prennent beaucoup de temps, le travail aussi. Mais il y a un moment où vous êtes seul. Alors j'ai décidé de me prendre par la main et de m'inscrire". 

Voir aussi

Sexy et flatteurs, les visuels des sites vendent du rêve, mais attention aux désillusions . Exclusivement  dédiés aux plus de 50 ans , ils ont envahi la toile ces dernières années . Un marché florissant qui cible 9 millions de seniors célibataires veufs ou  séparés. Lancée en 2017  cette plateforme  revendique déjà 1 million 300 mille inscrits .  

Un mode de rencontres banal

"Passé 50 ans, on sait exactement ce que l'on ne veut plus", explique Héloïse Des Monstiers, directrice marketing de 'Disons demain', filiale de Meetic. "Nous nous sommes rendus compte que ce qui était très important pour eux c'est le partage de goût et de valeurs communs". 

Internet est devenu un mode de rencontre majeur selon Marie Bergström, sociologue , notamment parce que des tabous sont tombés. "Avant, les sites de rencontres étaient assez stigmatisés du fait de l'association du minitel rose et des rencontres coquines mais aujourd'hui les jeunes ont montré que c'était un mode de rencontres comme un autre". 

Dans 10 ans , on estime  qu'un couple marié sur deux se sera rencontré sur la toile , parmi eux. Or, les seniors seront de plus en plus nombreux .

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent