Troyes : les ralentisseurs, utiles mais pas sans conséquences pour le dos des conducteurs de bus

Troyes : les ralentisseurs, utiles mais pas sans conséquences pour le dos des conducteurs de bus

JT 13H - A Troyes, les dos d'âne ou ralentisseurs sont devenus la cause de problème de santé pour certains conducteurs de bus.

Même si les dos d'âne ont permis de réduire les vitesses en ville, ces ralentisseurs ne facilitent pas la vie aux automobilistes. Ils sont utiles mais peuvent également présenter un danger. Dans l'agglomération troyenne, les chauffeurs de bus de la ligne 11 ont affaire à dix-sept ronds-points et vingt dos d'âne par rotation. Ce qui a provoqué un problème de santé à Alexandre Marion, chauffeur de bus. Ce dernier a fini par avoir des douleurs dans le dos et aux bras. Cependant, il est à noter qu'un décret interdit les ralentisseurs sur les lignes de transports publics.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 16/08/2019 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 16 août 2019 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 6000 personnes toujours en réanimation

Qui pourra rouvrir en mai ? Les certitudes et les inconnues du calendrier du déconfinement

Deux jeunes retrouvés morts après être partis en randonnée au Piton de la Fournaise

Minute par minute, comment suivre le décollage de Thomas Pesquet à bord de SpaceX

Fin des vacances scolaires : y aura-t-il une tolérance pour les déplacements le week-end des 24 et 25 avril ?

Lire et commenter