Un timbre à l'effigie de Jacques Chirac

Un timbre à l'effigie de Jacques Chirac

HOMMAGE - La Poste a dévoilé jeudi 16 juillet un nouveau timbre... à l'effigie de Jacques Chirac. Il sera vendu en avant-première le 26 septembre en Corrèze, puis dans toute la France. Une date qui n'a pas été choisie au hasard, puisque ce sera un an jour pour jour après le décès de l'ancien président.

Le sourire franc, les cheveux, comme à son habitude, coiffés en arrière, en costume-cravate... La Poste a dévoilé jeudi 16 juillet un tout nouveau timbre sur lequel figure le portrait de Jacques Chirac, comme le montre la vidéo du journal de 13H en tête de cet article.

L'occasion de rendre hommage à l'ancien président un an après sa mort. Cette vignette sera vendue en avant-première le 26 septembre en Corrèze, dans deux lieux emblématiques : au musée Jacques Chirac, à Sarran, mais également à Sainte-Féréole, le village de jeunesse de l'ancien chef de l'Etat, comme le révèle France Bleu Limousin. Puis, le 28 septembre, dans le reste de la France.

Toute l'info sur

La mort de Jacques Chirac

Lire aussi

"Un monde en miniature"

Selon la radio régionale, c’est sa fille, Claude, qui a transmis plusieurs photos de son père pour pouvoir le réaliser, et a travaillé étroitement avec Phil@poste, la branche philatélie de La Poste, pour faire aboutir le projet. Elle a finalement retenu un modèle sur les trois qui lui ont été soumis, révélant au passage, comme un pied de nez à l'histoire, que Jacques Chirac était un collectionneur de timbres.

"Elle m'a raconté avoir retrouvé des albums dans des cartons de son père. Jacques Chirac disait du timbre qu'il était 'un monde en miniature dans lequel chacun peut se projeter, trouver à s’instruire et surtout à rêver'. Il voyait toute la force de ce petit bout de papier, de cette mini oeuvre d'art", détaille, auprès de nos confrères de France-Bleu, Ségolène Godeluck, la directrice de la communication de Phil@poste.

Et ce timbre a une particularité : "En général, après la disparition d'une personnalité, on attend cinq ans avant d'émettre un timbre", poursuit Ségolène Godeluck... sauf pour les anciens présidents de la République. Il sera édité à 500.000 exemplaires et sera proposé à la vente au tarif de 0,97 centime, soit le prix d’une lettre verte classique. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : forte hausse des hospitalisations, près de 6000 malades en réanimation

Emmanuel Macron annonce un assouplissement des restrictions de voyage début mai

Logement : vous pouvez faire résilier le bail de votre voisin en cas de fortes nuisances

Dr Gérald Kierzek : "il n'y a pas de problème pour rouvrir les terrasses, parce que c'est à l'extérieur"

Ukraine : le déploiement de troupes russes à la frontière est "le plus massif jamais enregistré"

Lire et commenter