Un Français sur 10 dit n'avoir jamais entendu parler de la Shoah

Un Français sur 10 dit n'avoir jamais entendu parler de la Shoah
Population
DirectLCI
SONDAGE - La méconnaissance de l’extermination par l'Allemagne nazie de six millions de Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale atteint 19% chez les 18 à 34 ans, d'après un sondage Ifop dévoilé par Franceinfo ce jeudi.

En hébreu, cela signifie "catastrophe". La Shoah, ou le génocide indissociable de la Seconde Guerre mondiale, n'évoque rien à 1 Français sur 10, révèle une enquête réalisée par l'Ifop pour la Fondation Jean-Jaurès.  Une proportion qui grimpe à 19% chez les personnes interrogées âgées de 18 à 34 ans. Dévoilé ce jeudi par Franceinfo, le sondage enseigne en outre que 21% des sondés ne situent pas la période durant laquelle a été perpétrée l'extermination de six millions de Juifs par l'Allemagne nazie. 


Dans le détail, 79% des sondés savent que la Shoah a eu lieu durant la Seconde Guerre mondiale, 9% la situent pendant l'entre-deux-guerres, 6% lors de la Première Guerre mondiale, 4% au tout début du XXe siècle et 2% pendant la Guerre froide. Chez les sondés âgés de moins de 35 ans, la méconnaissance de la période à laquelle a eu lieu la Shoah atteint 30%.

Le soutien à la lutte contre l'antisémitisme en hausse

L'enquête réalisée en partenariat avec la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah), la Fondation européenne d’études progressistes (Feps) et l'AJC Paris, l'antenne française de l'American Jewish Committee, enseigne également que le soutien à la lutte contre l'antisémitisme est en hausse. 


Ainsi, 77% des personnes consultées qualifient la Shoah de "crime monstrueux" contre 63% en 2014 et plus de la moitié (58%) des sondés "comprennent que les Français juifs se sentent en insécurité en France". Chez les plus jeunes, la méconnaissance de cette période de l'Histoire s'accompagne d'une sensibilité amoindrie à la lutte contre l'antisémitisme avec 64% des 18-24 ans qualifiant le génocide des Juifs de "crime monstrueux".


Le 27 novembre dernier, un sondage CNN présentait déjà la France comme un mauvais élève concernant la mémoire de la Shoah, avec 8% de Français affirmant n'en avoir jamais entendu parler dont 21% chez les 18 à 24 ans. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter