Léger tremblement de terre à Strasbourg, "aucun blessé n'est à déplorer"

Léger tremblement de terre à Strasbourg, "aucun blessé n'est à déplorer"
Population

SÉISME – Après celui ressenti lundi dans le Sud-Est, un nouveau séisme, de magnitude 3,0 cette fois, a été signalé à Strasbourg ce mardi après-midi.

Il n’a duré que trois petites secondes, mais elles ont suffi à faire trembler les murs des immeubles. Un léger tremblement de terre a en effet été ressenti à Strasbourg ce mardi après-midi, à 14h38. Selon les premières mesures effectuées par les sismologues du Réseau national de surveillance sismique (RéNaSS), sa magnitude atteint 3,0 sur l'échelle de Richter, tandis que son épicentre a été localisé à Schiltigheim, à 5 km au nord de la capitale alsacienne.

Le séisme "fait suite à plusieurs secousses légères constatées depuis le début de la journée", indique le préfet de la région Grand Est et du Bas-Rhin sur Twitter. "A ce stade, aucun blessé n'est à déplorer." 

Cette secousse survient au lendemain de celle qui a frappé la vallée du Rhône, de magnitude 5.4 et qui a fait quatre blessés, dont un grave, en plus d’avoir détruit de nombreuses habitations.

Selon les autorités allemandes du Land du Bade-Wurtemberg, l'épicentre de ce séisme a été localisé à 6 km à l'est de Strasbourg et à 2 kilomètres au nord de la ville frontalière allemande de Kehl, sur la rive opposée du Rhin. La capitale alsacienne se situe dans une zone de sismicité modérée selon le site internet de la prévention du risque sismique. 

Le centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (CODIS) du Bas-Rhin a indiqué à l'AFP avoir reçu dans les minutes ayant suivi la secousse "une cinquantaine d'appels", ayant entraîné vers 15H00 trois interventions des pompiers, notamment pour la fissure d'un bâtiment à Schiltigheim, au nord de Strasbourg, et pour la chute de briques d'une cheminée.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter