Une campagne anti-PMA et anti-IVG d'Alliance Vita retirée des gares parisiennes

Une campagne anti-PMA et anti-IVG d'Alliance Vita retirée des gares parisiennes
Population

DISCRIMINATIONS - Des messages militants de l'organisme Alliance Vita ont été retirés de l'espace public parisien. En cause : des slogans anti-IVG et anti-PMA.

Des affiches qui passent mal. Alors que la commission spéciale du Sénat se penche sur le projet de loi bioéthique, l'association Alliance Vita a lancé une grande campagne d'affichage anti-IVG et anti-PMA en Ile-de-France et notamment dans les gares parisiennes. Quatre visuels différents ont ainsi été affichés sur 400 panneaux, selon un communiqué de presse de cet organisme. Les slogans militants qui ont rapidement fait réagir sur les réseaux sociaux, jusqu'à la maire de Paris, Anne Hidalgo. 

"Dysfonctionnements liés aux grèves"

Contacté par Têtu, le directeur de la communication SNCF Gares&Connexion, Matthieu Bejot explique "qu'il est bien sûr hors de question d’avoir des messages politiques de quelques manières qui soit sur nos affichages publicitaires". 

Du côté de la régie publicitaire Media Transports, la responsable communication Alexandra Lafay raconte au Parisien "qu'en raison du contrat qui nous lie à la SNCF, une entreprise de service public, nous sommes soumis à une obligation de neutralité. Donc nous ne pouvons pas afficher des messages militants". Sa présidente, Valerie Decamp parle pour sa part de "dysfonctionnements liés aux grèves". 

De fait, trois des quatre affiches seront retirées. Celle représentant une personne en situation de handicap sera, elle, maintenue. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent