Une large majorité de Français craint un nouveau confinement

Covid-19 : les Français pas rassurés par la gestion du gouvernement, selon un sondage
Population

SONDAGE - Très majoritairement inquiets de l’évolution de la situation sanitaire, les Français sont aussi majoritaires à redouter un nouveau confinement, selon les résultats de notre sondage réalisé par Harris Interactive. Une possibilité que le gouvernement souhaite éviter, mais qui n’est pas exclue.

Jeudi 1er octobre, lors de son point hebdomadaire sur la situation épidémique en France, Olivier Véran n’a pas annoncé de nouvelles mesures de restrictions, mais a prévenu : Paris est en sursis et pourrait bien passer en alerte maximale dans les prochains jours. Par ailleurs, si le ministre de la Santé a indiqué qu’un "début d’embellie sanitaire" pouvait être constaté à Bordeaux, Nice et Marseille, il a aussi souligné que la situation était "très préoccupante" à Lille, Lyon, Grenoble, Toulouse et Saint-Etienne. Pas de quoi rassurer donc les Français qui s’inquiètent de voir la circulation du coronavirus s’accélérer.

Ceux-ci sont une majorité, d’après un sondage* réalisé par Harris Interactive pour LCI après la conférence de presse d’Olivier Véran. Selon les résultats de cette enquête, 82% des Français se déclarent inquiets face à la propagation du coronavirus dans le pays. Dans les 18% affirmant l’inverse, 5% ont répondu que la propagation du virus n’était "pas du tout" un motif d’inquiétude. Pour rappel, les Français étaient 85% à se dire inquiets le 17 mai, soit six jours après le déconfinement.

A ce propos, 63% des Français jugent probable qu’il faille reconfiner le pays (19% jugent même un reconfinement "très probable"). C’est un peu moins que le 7 mai dernier : alors que le confinement n’était pas encore terminé, 72% des sondés jugeaient probable une nouvelle quarantaine.

Lire aussi

Jusqu’ici, le gouvernement a répété à plusieurs reprises qu’il ne souhaitait pas reconfiner. "Nous ne voulons pas confiner le pays. Nous ne voulons pas arrêter totalement la vie économique, sociale, culturelle, sportive, familiale des Français", déclarait par exemple Olivier Véran le 27 septembre. Mais l’option est sur la table, comme le rappelait le lendemain Elisabeth Borne : "On fait tout pour éviter un reconfinement général", déclarait la ministre du Travail le 28 septembre, avant d’ajouter "avec ce virus, on n’exclut rien".

La perspective d’un nouveau confinement est en tout cas source d’appréhension pour une large majorité de Français : 64% d’entre eux se disent inquiets de devoir être reconfinés, dont 24% "très inquiets", contre 11% "pas du tout inquiets".

66% des Français ne font pas confiance au gouvernement pour mettre fin à l'épidémie

L’inquiétude est peut-être d’autant plus forte qu’une majorité déclare ne pas faire confiance au gouvernement pour mettre fin à l’épidémie : seuls 44% des sondés lui font confiance pour prendre des mesures efficaces. Dans cette minorité, c’est encore une minorité qui a "tout à fait" confiance (10%, contre 34% "plutôt" confiants).

Le 7 mai, l’égalité était parfaite, avec 50% des Français faisant confiance au gouvernement, et 50% des Français ne lui faisant pas confiance. Depuis, la part de sondés confiants a donc diminué.

A noter enfin que 64% des Français pensent que si d’autres métropoles étaient dans la même situation sanitaire que Marseille, le gouvernement prendrait dans ces villes des mesures aussi contraignantes que pour la cité phocéenne. Dans les 36% restants, 21% pensent que les mesures prises seraient moins contraignantes, tandis que 15% des personnes interrogées pensent au contraire que les mesures seraient plus contraignantes.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

*Sondage réalisé sur un échantillon de 997 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

EN DIRECT - Covid-19 : le PIB baissera au quatrième trimestre, confirme Bruno Le Maire

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent