Une rentrée "normale", vraiment ? Le protocole dans les établissements scolaires à la rentrée

Une rentrée "normale", vraiment ? Le protocole dans les établissements scolaires à la rentrée
Population

ASSOUPLISSEMENT - Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a publié, mercredi 15 juillet, sa nouvelle doctrine qui établit les mesures à respecter pour la réouverture des écoles, collèges, lycées et universités.

Distanciation physique d'un mètre, port du masque, aération des espaces clos... Le protocole sanitaire s'assouplit à la rentrée scolaire. Pour la reprise de septembre, les élèves et enseignants des écoles, collèges, lycées et universités n'auront plus à respecter des règles aussi strictes qu'au moment du déconfinement, tant que l'évolution de l'épidémie de Covid-19 ne s'aggrave pas.

"Compte tenu de l'évolution positive de la situation sanitaire au 7 juillet 2020", le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) propose un ajustement de ses deux premières doctrines sanitaires, sur la distance physique individuelle (doctrine 1), ou par groupe (doctrine 2). Une adaptation des règles conditionnée à "un respect strict des autres mesures barrières".

Lire aussi

La "distance physique" d'au moins un mètre "plus obligatoire"

"Si elle s'avère impossible ou contraignante à mettre en place", la "distance physique" d'au moins un mètre par classe et par groupes d'enfants "n'est plus obligatoire", explique l'institution sanitaire, précisant que "les établissements scolaires devront être capables de garantir l'accueil de la totalité des élèves et étudiants comme en période normale". 

La HCSP recommande toutefois, dans la mesure du possible, que les salles de classes soient organisées pour "permettre la plus grande distance possible entre élèves", insistant sur le fait que cette abolition de la distanciation physique tient "compte de la situation sanitaire actuelle, sans présumer de son évolution". 

"Port systématique du masque" dans les espaces clos à partir du collège

Le document oblige en revanche à "poursuivre le respect des gestes barrières et l'hygiène des mains" pour les établissements scolaires et universitaires, dès lors que les règles de distanciation sociale ne peuvent plus être garanties. 

Le port du masque sera ainsi toujours obligatoire "pour les élèves en classe à partir du collège - dès 11 ans- et dans les lieux clos ou lors de rassemblements/regroupements". Une obligation que devront respecter systématiquement les "enseignants et les encadrants" des classes de primaire, collège et lycée quand ils seront "réunis entre eux (comme en salle des professeurs)". 

En dehors des classes, "lors des efforts, comme l'EPS, le masque est déconseillé, la distanciation physique préconisée doit alors être appliquée" dès 11 ans, précise le HCSP. 

Nettoyage de routine quotidien

Jusqu'alors nettoyés une fois par jour en profondeur, les sols, grandes et petites surfaces particulièrement exposés des établissements scolaires ne devront plus subir qu'un nettoyage de routine quotidien, moins minutieux. La règle d'aérer les espaces clos entre 10 et 15 minutes, au minimum deux fois par jour, reste elle en vigueur. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur le Covid-19

Ces mesures devront être appliquées par les règlements internes aux différents établissements, précise le document, qui insiste sur le fait que "non respect de toutes ces mesures barrières en espaces clos" présente un risque de "reprise épidémique possible". L'institution sanitaire recommande par ailleurs aux enseignants d'anticiper une "continuité pédagogique" en cas de reprise de l'épidémie de coronavirus à compter de l'automne. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent