Une rixe entre policiers et pompiers fait polémique sur Facebook : que disent les faits ?

Une rixe entre policiers et pompiers fait polémique sur Facebook : que disent les faits ?

À LA LOUPE – Régulièrement partagée sur le réseau social, une photo montrant des heurts entre forces de l'ordre et pompiers est brandie comme symbole des violences exercées par la police. Si le cliché est authentique, les faits eux, sont vieux de près de 10 ans.

Une photo "scandaleuse", c'est ainsi qu'est présenté sur Facebook un cliché montrant un policier tenant en joug des pompiers avec un lanceur de balles de défense. Les forces de l'ordre sont ainsi accusés de s'en prendre aux "sauveurs de vie".

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Cette publication, relayée sur un groupe public intitulé "Pour la démission d'Emmanuel Macron", a été partagée plus d'une centaine de fois. Il ne s'agit pourtant que du partage d'un précédent message, daté du mois de septembre et qui compte plus de 38.000 partages d'internautes. À chaque fois, le message implicite est identique : aux soldats du feu (présentés comme des victimes) sont opposés les policiers, incarnation de la violence, y compris face aux défenseurs de la population. 

La scène s'est déroulée à Nice… En 2010

Avant de tirer la moindre conclusion d'un tel cliché, encore faut-il en retracer l'origine. Est-ce un montage ? Peut-on dater les faits ? Retrouver le lieu où une telle scène se serait déroulée ? De rapides recherches permettent de certifier que cette image est bien réelle. C'est le quotidien régional Nice-Matin qui l'affirme, assurant au passage qu'elle "ne relate pas un événement qui s'est déroulé récemment". 

Le journal "est catégorique sur ce point" et se justifie avec un argument imparable : "c'est l'un de nos photographes qui l'a prise". L'auteur du cliché, François Vignola, a immortalisé cette scène le 16 juillet 2010, il assiste alors à des heurts entre policiers et pompiers. Ces derniers manifestaient à Nice, opposés, comme l'a rapidement indiqué la préfecture, à la réforme des retraites présentée à l'époque. "On courait sur l'esplanade pour les rendre un peu 'chèvre' quand ils ont chargé à coups de matraques", a déclaré un pompier présent sur place, cité par l'AFP. 

Lire aussi

Ces violentes altercations ont poussé le procureur de Nice de l'époque, Éric de Montgolfier, à saisir l'Inspection générale de la police nationale (IGPN). Deux pompiers ainsi que trois policiers ont été blessés durant ces affrontements. À l'issue de la procédure judiciaire, le tribunal correctionnel de Nice a déclaré un pompier et un policier coupables de violences aggravées, a relaté France 3 Côte d'Azur. Conformément aux réquisitions du parquet, ils ont toutefois été dispensés de peine.

Si la scène partagée en masse sur Facebook date de presque 10 ans, il faut souligner que la réforme des retraites actuellement défendue par le gouvernement a elle aussi donné lieu à des affrontements entre pompiers et policiers. La journée du 5 décembre en particulier a cristallisé les tensions, avec notamment trois pompiers blessés à Lille. 

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Non, l'application TousAntiCovid ne sera pas indispensable pour entrer dans un supermarché

EN DIRECT - Mort de VGE : l'ancien Président sera enterré à Authon ce samedi

Un troisième mystérieux monolithe de métal découvert, en Californie cette fois

Qui est l'immunologue Alain Fischer nommé "monsieur vaccin" du gouvernement ?

Lire et commenter