Vente de masques : près de 100 millions d'euros de chiffre d'affaire pour la grande distribution

Un carton de masques chirurgicaux / Photo d'illustration

ECONOMIE - Selon les calculs du cabinet Nielsen, la vente des masques a permis ces dernières semaines à la grande distribution de réaliser un chiffre d'affaire de 94 millions d'euros.

Autorisée à vendre des masques pour le grand public depuis le début du mois de mai, la grande distribution a réalisé un chiffre d'affaire considérable. Selon les calculs du cabinet Nielsen, les clients de ces grands magasins ont en effet acheté pour 94 millions d'euros de masques. Du 4 au 24 mai, ces ventes de masques chirurgicaux et en tissu ont même représenté 16% de la croissance des produits de grande consommation. S'il ne s'agit de bénéfices - puisque les enseignes vendaient à prix coûtant - il s'agit, selon Nielsen, d'une part de marché bien supérieure à la normale pour ce secteur.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Lire aussi

Chiffre d'affaire supérieur aux ventes de beurre ou d'oeufs

57% des ventes de masques ont été réalisées par les supermarchés, alors que ces derniers représentent 37% du chiffre d’affaires de la grande consommation. "Rarement de 'nouvelles' catégories de produits suscitent des achats aussi significatifs ; avec 94 millions d’euros en 3 semaines, l’ensemble des masques a généré pour les magasins un chiffre d’affaires supérieur à d’importantes catégories de produits, comme le beurre, les oeufs ou encore les lessives", a expliqué Nielsen à LSA

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de patients en réanimation à son plus haut niveau depuis fin novembre

Zanzibar : cette destination paradisiaque où les restrictions sanitaires n'existent pas

"C’est trop tard pour les nominations aux Oscars ?" : les tabloïds étrillent Meghan et Harry

Vaccination en ville : on vous explique la colère de médecins généralistes contre la DGS

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Lire et commenter