2020, une année à oublier ?

2020, une année à oublier ?

REPORTAGE - Assassinat de Samuel Paty, virus, couvre-feu... Avec une actualité toujours aussi lourde, le climat est pesant un peu partout dans l'Hexagone. A Sérignan (Hérault), l'ambiance n'est plus la même sur le marché.

Malgré les éclaircies, l'atmosphère est lourde dans les allées du marché de Sérignan ce vendredi matin. Le département de l'Hérault vient en effet de passer en zone d'alerte maximale. Avec le virus et les intempéries, l'année 2020 a été catastrophique pour certains. La peur est constamment présente avec toute l'actualité du moment. Depuis quelques mois, chaque dépense est comptée. Les clients prennent juste ce qu'il faut, pas plus.

Par ailleurs, le marché a un peu perdu de sa légèreté. Les commerçants ne relâchent pas leur vigilance. Le respect des mesures sanitaires est toujours en tête. "C'est une grosse pression surtout pour l'alimentaire... C'est même très très lourd", précise une commerçante. Du côté des clients, même si on ne peut plus se toucher ni s'embrasser, les échanges deviennent plus fréquents mais s'effectuent d'une autre manière. Si au nouvel an, personne ne s'attendait à autant de choses, aujourd'hui, il faut surtout relativiser et prendre beaucoup de recul.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France touchée par une deuxième vague d'ampleur

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 23/10/2020 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 23 octobre 2020 des reportages sur l'actualité politique, économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Après la forte mobilisation contre la loi "sécurité globale", le gouvernement sous pression

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

EN DIRECT - Mort de Diego Maradona : son médecin, Leopoldo Luque, se dit responsable seulement de l'avoir aimé

EN DIRECT - Coronavirus : moins de 10.000 nouveaux cas recensés en 24 heures

Sans masque ni couvre-feu, le Nouvel An sera-t-il "super contaminant" ?

Lire et commenter