À quoi vont ressembler nos prochaines semaines ? Retour sur les mesures annoncées

À quoi vont ressembler nos prochaines semaines ? Retour sur les mesures annoncées

Dès demain minuit, notre pays va être confiné à nouveau à l'échelle nationale. À quoi vont ressembler nos prochaines semaines ? Revenons sur les principales annonces faites ce soir par le chef de l'État.

La situation sanitaire l'exigeait. Emmanuel Macron a tranché pour un confinement national et rapide pour freiner l'épidémie. Entré en vigueur dès jeudi soir minuit, il s'applique à l'ensemble du pays sans distinction des territoires, mais avec seulement des adaptations pour l'Outre-Mer. Les Français semblent résignés à ce durcissement des mesures.

La principale différence par rapport au mois de mars concerne les établissements scolaires. Cette fois, les crèches, les écoles, les collèges et lycées restent ouverts, mais avec un protocole sanitaire renforcé. Pour les Universités en revanche, les étudiants devront se contenter d'enseignement à distance.

Les bars et restaurants baissent le rideau ainsi que les commerces non essentiels. C'est un nouveau coup dur pour les professionnels malgré un plan spécial de soutien pour les commerçants et petites entreprises. Pareil pour tous les cinémas et théâtres qui vont fermer à partir de jeudi soir pendant un mois. La Poste, Pôle emploi, ou encore les mairies, les guichets des services publics continuent de fonctionner, contrairement au premier confinement. Le télétravail devient la norme. Mais les usines, les chantiers et les exploitations agricoles poursuivent leurs activités.

Les déplacements, quant à eux, sont strictement limités. Ils sont uniquement autorisés pour des raisons professionnelles et médicales, pour faire ses courses ou une courte balade près de son domicile. Les visites dans les Ehpad sont également autorisées. Mais il est interdit de se déplacer d'une région à l'autre, à l'exception des retours de vacances au plus tard ce dimanche.

À l'approche de la Toussaint enfin, les cimetières restent ouverts au public.

L'ensemble de ces mesures s'applique jusqu'au 1er décembre au moins. Elles pourraient être renforcées tous les quinze jours en fonction de l'évolution de l'épidémie. Et pour limiter les contaminations et éviter un troisième confinement, des plateformes de tests massives vont se multiplier. Bientôt, les tests antigéniques avec des résultats en 30 minutes seront disponibles. Le chef de l'État veut également améliorer l'isolement des personnes positives.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 28/10/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 28 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Feu vert de l'Assemblée nationale à l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 1er juin

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

EN DIRECT - À peine président, Joe Biden signe une série de décrets dont le retour dans l'Accord de Paris

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

Vents violents : cinq départements désormais en vigilance orange

Lire et commenter