Après l'assassinat de Samuel Paty, la colère et l'émotion des musulmans

Après l'assassinat de Samuel Paty, la colère et l'émotion des musulmans

EMOTION - L'assassinat terroriste de Samuel Paty au provoqué émotion et colère de nombreux musulmans comme ici à Bordeaux. Les autorités religieuses locales, qui craignent désormais amalgames et stigmatisation, appellent à la mobilisation pour condamner cet acte criminel.

"On est doublement touchés. En tant que citoyen français et en tant que musulmans". Plusieurs membres des autorités religieuses musulmanes de Gironde ont réagi ce dimanche après l'assassinat terroriste de Samuel Paty.  Dans la région comme dans le reste du pays, l'onde de choc est immense. "Une personne peut porter préjudice à toute la communauté avec les amalgames qui existent. Et nous souffrons énormément de ces amalgames", réagit Marwan Elbakhour, vice président de la Fédération des musulmans de Gironde. "Il faut que ça cesse de parler au nom de l'islame", poursuit Mahmoud Doua qui réclame une mobilisation de  tous les musulmans pour dénoncer les criminels et les terroristes. 

Toute l'info sur

LE WE 13h

Lire aussi

Tareq Oubrou, recteur de la mosquée de Bordeaux, lui, insiste sur la liberté d'expression et le droit à la caricature. "C'est un des ingrédients de notre culture." 

Ce dimanche après-midi, un rassemblement en hommage à Samuel Paty était prévu à quinze heures dans la ville bordelaise comme dans de nombreuses villes de France.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "Lever le confinement le 15 décembre, ce ne sera pas baisser la garde", souligne Gabriel Attal

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

Allègement du confinement : les mesures détaillées jeudi à 11h par Jean Castex

L'ouverture des stations de ski "impossible" pour les vacances de Noël

Lire et commenter