Assassinat de Samuel Paty : l'émouvant hommage des écoliers de La Réunion

Assassinat de Samuel Paty : l'émouvant hommage des écoliers de La Réunion
Population

RECUEILLEMENT - Après les vacances de la Toussaint, tous les élèves observeront une minute de silence à la mémoire de Samuel Paty. Une cérémonie a déjà eu lieu dans les écoles de La Réunion ce lundi, jour de la rentrée sur l'île.

À La Réunion, plus de 221.000 élèves ont fait leur rentrée des vacances de la Toussaint ce lundi. Pour leur retour en classe, les élèves ont observé une minute de silence pour rendre hommage à Samuel Paty, le professeur d'histoire assassiné le 16 octobre dernier à Conflans-Saint-Honorine. Les enfants d'une école catholique de Saint-Denis ont été parmi les premiers à se recueillir dans la matinée, avant de rompre le silence en entonnant un chant de paix.

Une manière de saluer la mémoire de cet enseignant, mais également de défendre la liberté d'expression. "La liberté d’expression, c’est pouvoir s’exprimer comme on veut sans forcément nuire aux autres", réagit une des élèves de l'établissement devant les caméras de TF1. "Être prof, c’est un métier qui est plutôt difficile, et se faire assassiner parce qu’on a juste montré une caricature, c’est  dur. Donc oui, pour moi c’était important de lui rendre hommage", ajoute un de ses camarades.

Lire aussi

Un nouvel hommage prévu le 2 novembre prochain

Dans l'école musulmane "La Medersa", toujours à Saint-Denis, le temps était aussi au recueillement. "Il est de notre devoir, quelle que soit notre confession, quelles que soient nos origines, de défendre, de combattre et de faire en sorte que ça ne se reproduise plus, de faire en sorte que ces jeunes qui sont l'avenir de demain puissent réellement comprendre le vivre ensemble", explique au micro de TF1 le directeur de cette école, Adnann Balbolia.

Toute l'info sur

L'assassinat de Samuel Paty, professeur d'histoire

Attentat islamiste contre Samuel Paty : suivez les dernières informations

L'Académie de La Réunion rendra à nouveau hommage à Samuel Paty le 2 novembre, le jour de la rentrée des classes dans l'Hexagone. En France métropolitaine, la rentrée sera décalée dans l'enseignement secondaire pour permettre aux professeurs de se réunir pour discuter des événements et se recueillir, avant d'aborder le sujet avec les élèves et de réaffirmer les "principes de l’école et de la République". Une minute de silence sera ensuite observée dans la cour des établissements, avant une lecture de la "Lettre aux instituteurs et institutrices" de Jean Jaurès.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 5000 contaminations en 24 heures, une première depuis septembre

Vers la fin de l’attestation de déplacement pour Noël ?

Allègement du confinement : les questions en suspens avant l'allocution d'Emmanuel Macron

"L’eau ça mouille… " : quand Monoprix ridiculise les restrictions dans les rayons

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent