Attestations de déplacement : les contrôles existent-ils sur les routes ?

Attestations de déplacement : les contrôles existent-ils sur les routes ?

Ce nouveau reconfinement ne ressemble en rien à celui imposé en mars dernier. Chacun semble avoir trouvé un motif valable pour se déconfiner. Mais y a-t-il vraiment des contrôles ? Nos journalistes ont tenté l'expérience entre Orléans et Bourges.

Il n'y avait pas grand monde ce matin dans les rues d'Orléans, ni de policiers pour contrôler notre attestation de déplacement. En passant devant une école, nous discutons avec des parents, très disciplinés, tous munis de leur attestation. Mais sur le chemin des cours, nous croisons deux jeunes filles qui, elles, n'avaient pas d'attestation de sortie. Nous n'avons pas non plus trouvé de policiers à la gare où nous embarquons pour Vierzon. Il y avait quelques usagers réguliers à l'intérieur, et tous assurent qu'on ne leur a jamais demandé leur attestation sur le trajet. Il n'y a pas beaucoup de contrôles mais le confinement est apparemment bien respecté puisque la rame est quasiment vide.

Arrivé à Vierzon, il n'y avait toujours pas de policiers pour contrôler notre attestation. Avec notre justificatif, nous prenons une voiture pour nous rendre à Bourges. Péages, autoroutes, nationales, aires de repos, pas un homme en bleu. Arrivé dans la préfecture du Cher, c'est le même son de cloche. Au retour, nous rencontrons des gendarmes au péage, mais ils faisaient juste du contrôle de fret. Au final, personne ne nous aura demandé notre attestation, mais veillez quand même à la remplir. Même s'ils sont moins nombreux, les contrôles existent. La semaine dernière, trente personnes ont été verbalisées dans le département du Cher.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Les livraisons de vaccins reprendront un rythme normal le 25 janvier, annonce Pfizer

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

"Il va falloir encore tenir" : la réponse de Macron à Heidi, l'étudiante à bout qui l'a interpellé

Interdiction du chauffage au fioul à partir de 2022 : ce qui attend les Français concernés

Lire et commenter