"+ 300% de demandes" : les services de coiffure et de soins à domicile n'ont jamais été aussi prisés

Pour cause de Covid, les clients sont nombreux à demander des services à domicile. Les coiffeurs et les opticiens ont constaté une hausse du nombre de leur clientèle depuis le déconfinement.
Population

TENDANCE - Alors que le virus continue de circuler activement dans l'Hexagone, de plus en plus de Français font appel à des services à domicile, notamment pour le coiffeur.

Cela fait quatorze ans que Patricia coiffe au domicile de ses clients. Mais depuis six mois, son activité a quelque peu changé. Il y a d’abord les mesures barrières à respecter. Mais aussi une nouvelle clientèle, à l’instar de Valérie et de son fils Lucas. C’est désormais à domicile que mère et fils se font couper les cheveux. "Il y a moins de personnes alors forcément, on diminue le risque d’attraper le virus", explique la mère de famille dans le reportage de TF1 en tête de cet article.

Depuis le déconfinement, bon nombre de Français préfèrent en effet éviter de multiplier les sorties. "Il y a une demande supplémentaire, et pas uniquement de personnes qui ne peuvent pas se déplacer. Le recours à ce type de prestation se démocratise", estime Patricia, pour qui la crise sanitaire a un impact bénéfique sur l'activité professionnelle. C'est également le cas pour Ferdinand Delaplace, opticien indépendant à domicile. Le praticien a vu lui-sa clientèle progresser de 10% depuis le déconfinement. Il n’a pas modifié ses tarifs, même si les mesures sanitaires compliquent un peu son travail, entre désinfection du matériel et gestion des distances. 

Boom des applications qui facilitent la prise de rendez-vous

Les services à domicile explosent aussi grâce au développement de plateformes numériques facilitant la prise de rendez-vous et le paiement des prestations. WeCasa, leader sur le marché français, a ainsi vu son nombre d’utilisateurs croître au cours des derniers mois. "En mai, au moment du déconfinement, on a enregistré +700 % de demandes par rapport à l’année dernière. Sur les trois derniers mois, la dynamique reste forte avec +300% de demandes. Cela représente plusieurs dizaines de millier de personnes", nous assure Pierre André, cofondateur de WeCasa.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Une tendance qui va selon lui se poursuivre au-delà de la crise sanitaire. "La pandémie a eu un effet accélérateur car il y a un aspect sécurisant à rester chez soi. Mais c’était déjà dans l’air du temps", poursuit l'entrepreneur. Parmi les utilisateurs de WeCasa, la plupart ont entre 25 et 30 ans. "Au-delà de l'aspect sécurisant du fait du contexte actuel, les gens s'aperçoivent que c'est pratique et que cela ne leur coûte pas plus cher", souligne-t-il. En effet, pour un coiffeur à domicile à Paris via l'application, comptez environ 30 euros pour une coupe homme, à peine plus pour une coupe classique de femme, soit plus ou moins le même prix que dans un salon.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent