Le longe-côte possible pendant le confinement, mais avec une ordonnance

Le longe-côte possible pendant le confinement, mais avec une ordonnance

REPORTAGE - Les personnes qui pratiquent le longe-côte peuvent se soigner en bord de mer. Une liberté qui n'était pas permise durant le premier confinement.

Connaissez-vous les adeptes de la marche dans l'eau de mer, ou longe-côte ? Cette activité est autorisée pendant le confinement, mais elle nécessite deux papiers : une attestation dérogatoire et un certificat médical. A Penmarch (Finistère), des personnes réalisent ainsi une séance d'aquagym sur ordonnance. Elles disposent toutes d'une prescription de leur médecin pour prouver qu'elles ont besoin de ces séances.

Toute l'info sur

Le 13h

Pour Erwan Thoby, éducateur sportif, le longe-côte est une activité indispensable pour soulager les douleurs. "On continue un travail de mobilité articulaire et un travail de renforcement", a-t-il affirmé. Il est à noter que durant le premier confinement l'accès aux plages était interdit. Mais pour ce reconfinement, les participants se réjouissent de pouvoir se soigner. Plus qu'un remède pour le corps, la marche aquatique fait également du bien au moral. Et même sous un ciel plombé, nos baigneuses ont le sourire, essentiel en cette période un peu particulière.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

EN DIRECT - Covid-19 : 9000 nouveaux cas mardi, la barre des 50.000 morts franchie

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

Lire et commenter