Bataille des records de chaleur : une fausse info publiée sur Twitter

Bataille des records de chaleur : une fausse info publiée sur Twitter
Population

LE JT DES INFOX - Un chercheur finlandais a récemment publié une carte sur Twitter démontrant que le Moyen-Orient était la deuxième région la plus chaude du monde. Mais en réalité, cette information est fausse.

Toute l'info sur

La Matinale du week-end

En ces temps de canicule, on ne peut pas s'empêcher de regarder quel pays a le record des températures les plus élevées dans le monde. Selon un chercheur finlandais en météorologie, il s'agirait du Moyen-Orient avec 53° C à Bassora, en Irak par exemple, 52° C à Kuwait City et 50° C à Bagdad. À l'appui, il a publié deux cartes sur Twitter et la deuxième lui a permis de conclure que la température la plus haute mesurée sur Terre était de 54° C en 2016 à Kuwait City. Des confrères ont tout de suite voulu vérifier ces informations en contactant l'Organisation météorologique mondiale. Et selon cette dernière, le premier pic de chaleur date de 1913 et a été relevé dans le vallée de la Mort, en Californie, avec 56,7° C. Quid des records de températures dans l'Hexagone ?

Ce dimanche 9 août 2020, David Verhaeghe, dans sa chronique "Le JT des infox", nous parle des fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux à propos des records de chaleur dans le monde. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 09/08/2020 présentée par Marianne Kottenhoff, sur LCI.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent