Bataille des records de chaleur : une fausse info publiée sur Twitter

Bataille des records de chaleur : une fausse info publiée sur Twitter

LE JT DES INFOX - Un chercheur finlandais a récemment publié une carte sur Twitter démontrant que le Moyen-Orient était la deuxième région la plus chaude du monde. Mais en réalité, cette information est fausse.

En ces temps de canicule, on ne peut pas s'empêcher de regarder quel pays a le record des températures les plus élevées dans le monde. Selon un chercheur finlandais en météorologie, il s'agirait du Moyen-Orient avec 53° C à Bassora, en Irak par exemple, 52° C à Kuwait City et 50° C à Bagdad. À l'appui, il a publié deux cartes sur Twitter et la deuxième lui a permis de conclure que la température la plus haute mesurée sur Terre était de 54° C en 2016 à Kuwait City. Des confrères ont tout de suite voulu vérifier ces informations en contactant l'Organisation météorologique mondiale. Et selon cette dernière, le premier pic de chaleur date de 1913 et a été relevé dans le vallée de la Mort, en Californie, avec 56,7° C. Quid des records de températures dans l'Hexagone ?

Ce dimanche 9 août 2020, David Verhaeghe, dans sa chronique "Le JT des infox", nous parle des fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux à propos des records de chaleur dans le monde. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 09/08/2020 présentée par Marianne Kottenhoff, sur LCI.

Toute l'info sur

La Matinale week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Météo : 17 départements en vigilance orange aux orages, le Rhône toujours en alerte canicule

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

VIDEO - Sortie hors de l'ISS de Thomas Pesquet : tout ne s'est pas passé comme prévu

Disparition de Delphine Jubillar : son mari Cédric, sa mère et son beau-père en garde à vue

Rappel massif de glaces : qu'est-ce que l'oxyde d'éthylène, la substance en cause ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.