Boutiques : la conversion express au e-commerce

Boutiques : la conversion express au e-commerce

REPORTAGE - Pour continuer à vendre, beaucoup de commerces se convertissent à la vente ligne. S'ils ne peuvent plus recevoir du public, il est en revanche possible de livrer les achats payés sur Internet. Un système fortement encouragé par le gouvernement.

Fabienne Ripoche, gérante de l'épicerie "La pause" à Dourdan (Essonne), a du travail. Depuis vendredi, elle monte un site Internet pour vendre ses produits. À chaque fois, elle prend une photo et note le prix. Ses produits se retrouvent sur une plateforme en ligne gratuite, créée par des développeurs bénévoles. "Le temps de m'habituer un peu avec le site, en 15 minutes, j'ai mis une dizaine de produits. Le plus long était de prendre les photos", dit-elle. Ce sont les élus de la mairie qui l'ont convaincue de vendre sur cette plateforme. Son salon de thé est fermé, les clients se font rares en boutique, alors Internet est devenu indispensable pour ne pas perdre trop d'argent.

Dans toute la ville, les élus font du porte-à-porte pour convaincre les commerces de quartier de vendre en ligne. Une boutique de jouets va bientôt franchir le pas. Un travail essentiel, car le magasin est fermé. Et la fin d'année, c'est 30% du chiffre d'affaires annuel. "C'est une période cruciale pour tous nos commerçants. On ne peut pas les abandonner. Et on n'a pas trois jours devant nous, c'est tout de suite. Il faut que ce soit immédiat et efficace", explique Josépha Brébion, adjointe à la mairie de Dourdan. Lors du dernier confinement, la gérante s'est contentée de vendre par message en comptant sur le bouche-à-oreille.

À Dourdan, en deux jours seulement, treize commerçants sont passés en ligne. C'est le cas de Christophe Barrault et sa micro-brasserie. Mais avant de trouver la bonne plateforme numérique, il a beaucoup cherché, car des centaines de sites proposent aujourd'hui d'accompagner les petits commerces. Souvent accusés de concurrence déloyale, les géants de la vente en ligne s'y mettent aussi. Certains offrent gratuitement leurs services aux boutiques de quartier. Quant au gouvernement, il vient de mettre 100 millions d'euros sur la table pour accélérer la digitalisation..

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 31/10/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 31 octobre 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Officiellement investi, Joe Biden promet d'être "le président de tous les Américains"

EN DIRECT - Stations de ski : pas de réouverture des remontées mécaniques le 1er février

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

La vitamine D protège-t-elle des formes graves du Covid-19 ?

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

Lire et commenter