"Ce n'est pas seulement un sport mais un mode de vie", ils bravent le confinement pour surfer

"Ce n'est pas seulement un sport mais un mode de vie", ils bravent le confinement pour surfer

ACTE DE DÉSOBÉISSANCE - Malgré le confinement, les plages sont ouvertes mais les sports nautiques restent interdits. Une mesure que ne comprennent pas ceux qui les pratiquent. Des surfeurs se sont rassemblés samedi sur une plage du Morbihan

Samedi, une centaine de surfeurs ont bravé les règles du confinement pour se rassembler sur la plage de Guidel (Morbihan). Ils protestent contre l'interdiction des sports nautiques qui, pour eux, sont un véritable mode de vie. La plupart ont donc pris le risque de se faire verbaliser en sortant plus d'une heure à plus d'un kilomètre de chez eux. Ils ont tenu à répondre à un appel lancé sur les réseaux sociaux par un passionné de glisse, convaincu que les sports nautiques ne transmettent pas le virus. 

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Le mouvement ne fait pourtant pas l'unanimité. Beaucoup craignent qu'autoriser certains loisirs en discriminerait d'autres. Les autorités locales, elles, appellent à la patience car la crise sanitaire s'aggrave. La région de Lorient voit son nombre de malades augmenter. Pour le maire de Guidel, il est donc nécessaire de respecter les règles du confinement. Pour l'heure, aucune école nautique ou fédération n'a pris position. Le mouvement reste informel mais réunit des milliers de personnes sur les réseaux sociaux.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : trois malades en soins intensifs transférés de Martinique en région parisienne

EN DIRECT - JO de Tokyo : la Vénézuélienne Yulimar Rojas fait tomber le record du monde du triple saut

Groenland : l'équivalent de l'étendue de la Floride a fondu en un jour

Paris : la policière victime d'un grave accident de trottinette électrique est décédée

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France remonte au classement

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.