"Bulle sociale" : êtes-vous prêts à limiter vos contacts ?

"Bulle sociale" : êtes-vous prêts à limiter vos contacts ?
Population

Face à la deuxième vague de l'épidémie, nos voisins européens ont mis en place le système de "bulle sociale" pour endiguer les contaminations dans le cercle privé. Sommes-nous prêts à limiter nos contacts ?

Toute l'info sur

Le 20h

C'est l'une des mesures qui pourrait être annoncée ce soir par Emmanuel Macron. La bulle sociale, c'est la limitation du nombre de contacts sur une période donnée. L'objectif est d'éviter les rassemblements privés. Tout dépendra donc du nombre de contacts accepté. C'était cinq en Belgique en septembre. À partir d'aujourd'hui, l'Italie limite à six le nombre d'invités à domicile.

La France pourrait s'inspirer de ses voisins. Mais problème : le gouvernement ne peut pas imposer des restrictions dans la sphère privée. Une telle mesure ne pourrait être qu'une recommandation qui relèverait de la responsabilité individuelle. Voilà qui pose la question des vacances scolaires de la Toussaint qui commencent ce vendredi. Les grands-parents espèrent accueillir leurs petits-enfants.

La plupart des Français semblent prêts à vivre encore masqués et accepter de nouveaux sacrifices. Pourvu qu'ils permettent de sortir au plus vite de cette crise sanitaire.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 14/10/2020 présenté par Julien Arnaud sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 14 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

EN DIRECT - Covid-19 : 257 décès enregistrés en 24 heures, un niveau similaire à fin mars

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent