Chiens d'aveugles : les associations en danger

Chiens d'aveugles : les associations en danger

PENSE-BÊTES - Beaucoup d'associations œuvrant pour ou avec les animaux ont été fragilisées par la crise sanitaire. C'est notamment le cas de ces associations qui forment et donnent les chiens d'aveugles aux personnes qui en ont besoin.

Solène Chavanne s'est rendue auprès de l'une de ces associations au centre de Lançon-Provence (Bouches-du-Rhône). Ici, ils ne vivent que de legs et de la générosité du public. Mais à cause de la crise sanitaire, les dons ont baissé, les séances collectives avec les familles d'accueil ont dû être annulées et les délais d'attente sont devenus beaucoup plus longs. Notons qu'un chiot intègre l'école des chiens guides dès l'âge de deux mois et n'est offert au bénéficiaire qu'après un an et demi de formation. Dans le pays, près de deux millions de personnes sont atteintes de déficience visuelle et chaque année, plus de 200 chiens sont offerts par les associations.

Toute l'info sur

La Matinale du week-end

Ce dimanche 22 novembre 2020, Solène Chavanne, dans sa chronique "Pense-bêtes", s'est intéressée aux associations de chiens guides d'aveugles durement touchées par la crise sanitaire. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 22/11/2020 présentée par Anne-Chloé Bottet, sur LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Non, l'application TousAntiCovid ne sera pas indispensable pour entrer dans un supermarché

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 11.000 contaminations ces dernières 24 heures, la baisse se poursuit

Un troisième mystérieux monolithe de métal découvert, en Californie cette fois

Miss France 2021 : passez le test de culture générale des candidates

Lire et commenter