Confinement : des drogués livrés à eux-mêmes

Confinement : des drogués livrés à eux-mêmes

Le coronavirus rend l'approvisionnement en crack, la drogue du pauvre à base de cocaïne, plus difficile qu'avant. Loin de tout confinement, les consommateurs sont livrés à eux-mêmes.

Après avoir été perturbé par le confinement, le trafic de drogue a repris dans les quartiers les plus sensibles. Il pourrait pourtant accélérer la propagation du virus au sein d'une population déjà très vulnérable. Il serait impossible pour la police de quadriller en permanence les lieux. Elle qui assure d'abord les contrôles de déplacements liés au coronavirus. N'ayant bien souvent aucune solution sanitaire, les consommateurs de crack ne trouvent refuge que dans la rue.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 25/04/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 25 avril 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

EN DIRECT - Covid-19 : la France s'approche du cap des cinq millions de cas

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Lire et commenter