A partir de quel âge peut-on faire un test PCR à un enfant ? Le 20H vous répond

A partir de quel âge peut-on faire un test PCR à un enfant ? Le 20H vous répond

PRATIQUE - Chaque soir, le JT de TF1 se penche sur les interrogations des téléspectateurs dans sa rubrique "Le 20H vous répond". Au menu du jour notamment : à quel âge peut-on faire un test PCR à un enfant ?

Depuis le début du confinement, le JT de TF1 passe chaque soir au crible les interrogations des téléspectateurs dans "Le 20H vous répond". À quel âge peut-on faire un test PCR à un enfant ? L’école peut-elle me réclamer un certificat de non-contagiosité ?  Que risque un employeur qui ne fait pas respecter le protocole sanitaire à ses salariés ? Garance Pardigon répond à ces questions, sur le plateau de Gilles Bouleau, dans la vidéo en tête de cet article.

A partir de quel âge peut-on faire un test PCR à un enfant ?

Il n'y a pas d'âge minimum, même si avant 6 ans, il n'est pas question de tester à tout bout de champ : il faut que ce soit absolument nécessaire. Il revient donc aux pédiatres d'en juger. D'ailleurs, de plus en plus proposent de tester les enfants directement dans leur cabinet, ce qui permet de dédramatiser un peu l'opération... même si celle-ci reste aussi désagréable pour eux que pour les adultes. 

Toute l'info sur

Le 20h

Lire aussi

L'école peut-elle me réclamer un certificat de non-contagiosité ?

Non, et ce pour trois raisons : d'abord parce que ce n'est exigé par aucun protocole de l'Education Nationale, ensuite car les cabinets médicaux sont déjà suffisamment encombrés, et enfin parce que demander un tel certificat n'aurait aucun sens : votre enfant peut très bien être contagieux dès le lendemain lors de son retour à l'école. 

Que risque un employeur qui ne fait pas respecter le protocole sanitaire à ses salariés (masque, distances) ?

Il risque d'avoir des ennuis avec l'inspection du travail : les sanctions peuvent aller du simple rappel à l'ordre à la grosse amende, voire à la condamnation pénale dans les cas les plus graves. Un chef d'entreprise a une obligation de sécurité envers ses salariés. Et par conséquent, ces derniers peuvent se retourner contre lui s'il ne leur fournit pas de masque par exemple.

Les questionnements restant nombreux, cette rubrique continuera d’accompagner le public tout au long de la période du déconfinement. Si vous avez vous-même une question, vous pouvez la poser sur les réseaux sociaux avec le hashtag #le20HVousRepond, ou directement par mail à une adresse dédiée : le20Hvousrepond@tf1.fr.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tests salivaires à l'école : Blanquer annonce l'embauche de 1700 "médiateurs" pour les accélérer

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Les 65-75 ans avec comorbidités "peuvent se faire vacciner" avec AstraZeneca, annonce Olivier Véran

Mesures de restriction : pourquoi Emmanuel Macron fixe-t-il un horizon de "4 à 6 semaines" ?

EN DIRECT - Sarkozy condamné : Guillaume Peltier dénonce une décision "disproportionnée et extravagante"

Lire et commenter