Covid-19 : une visière en plastique protège-t-elle autant qu’un masque ?

Covid-19 : une visière en plastique protège-t-elle autant qu’un masque ?

GOUTTELETTES - Chaque soir, le JT de TF1 se penche sur les interrogations pratiques des téléspectateurs dans sa rubrique "Le 20H vous répond". Parmi elles : la visière de protection peut-elle remplacer efficacement le masque ?

Avec la chaleur qui devrait finir par arriver, les masques risquent d’être difficiles à supporter. Les visières de protection pourraient-elles alors être une alternative ? Certains les ont déjà adoptées depuis un moment. Un adolescent de 14 ans a même fait parler de lui pendant le confinement en en fabriquant une grande quantité pour les hôpitaux avec son imprimante 3D.

Outre le fait qu’elles tiennent moins chaud que les masques, les visières présentent quelques avantages. D’abord celui de couvrir tout le visage, y compris les yeux, contrairement aux masques. Ensuite celui de pouvoir être retirées en limitant le risque de toucher sa bouche ou son nez. 

Toute l'info sur

LE 20H VOUS RÉPOND

Une barrière contre les grosses gouttelettes émises après une toux

Mais l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) est très clair : les écrans faciaux "n’ont pas l’efficacité des masques de protection respiratoire". Les visières, explique-t-il en effet, peuvent protéger leurs porteurs des grosses gouttelettes émises après une toux par une personne à proximité et face à l’écran, mais ne protègent pas des petites particules qui sont en suspension dans l’air. Le porteur est donc de fait plus exposé à un risque de contamination, et expose lui-même davantage son entourage que s’il avait un masque. 

Les visières ne doivent donc être utilisées qu’en complément d’un masque, et ne peuvent pas le remplacer dans les lieux où il est obligatoire. Pour elles aussi, des précautions doivent être prises, rappelle par ailleurs l’INRS : "Il convient d’en nettoyer les deux faces régulièrement et d’éviter de porter les mains au niveau du visage sous la visière."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les tests antigéniques systématisés pour les voyageurs de Guyane

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Lire et commenter