VIDÉO - "Il faut mettre en prison les gens qui bravent les consignes" : le coup de gueule d'un patient en deuil

Etant dans un état grave, un patient atteint du coronavirus a tenu à sensibiliser les Français. Dans une vidéo, il a dénoncé l'insouciance de la population ne respectant pas les mesures de confinement.

TÉMOIGNAGE - Depuis son lit d'hôpital, Stéphane Attal a réalisé une vidéo pour alerter sur le manque de responsabilité des Français qui continuent de braver les mesures de confinement. Il a aussi rendu hommage aux équipes soignantes, en première ligne face à l'épidémie.

"C'était autour du 1er mars, mon meilleur ami est tombé malade en même temps que moi... mais lui est décédé vendredi dernier", témoigne Stéphane Attal, avec beaucoup de douleur dans la voix. "Quand je pense qu'il y a des imbéciles qui pensent qu'ils sont en vacances, qui se baladent parce qu'il y a un rayon de soleil", regrette-t-il depuis son lit d'hôpital. "Il faut absolument mettre en prison tous les gens qui bravent les consignes".

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?
Contaminer les gens, c'est risquer de les tuer- Stéphane Attal, atteint du covid-19 et hospitalisé

"On doit rester à la maison, c'est la seule solution pour ne pas contaminer les gens, les contaminer c'est risquer de les tuer !", insiste Stéphane Attal en s’essoufflant sous le coup de l'émotion. "J'ai honte, plus que de la colère, j'ai honte", ajoute-t-il alors que l'insouciance des Français ne respectant pas les mesures de confinement de la population a encore été dénoncée ce week-end.

Lire aussi

Un hommage aux équipes soignantes

"Moi j'ai été sauvé par mon énergie et quelque part, j'ai été sauvé parce que mon meilleur ami est mort, sinon on ne m'aurait pas pris à l'hôpital", continue le malade face à la caméra de son smartphone. Il évoque ensuite avec beaucoup d'admiration le travail du personnel soignant en charge des patients de son unité. "Elles sont deux ou trois par chambre, habillées en permanence de la tête aux pieds en tenue de combat", explique-t-il.

Lire aussi

Stephane Attal décrit la combinaison intégrale que doivent revêtir les personnels hospitaliers pour s'occuper des malades du covid-19, sans être contaminés à leur tour. Une armure qui ne suffit pas toujours, comme le montre tristement la mort d'un médecin français ce week-end, en première ligne depuis le début de l’épidémie dans notre pays, et alors que quelques centaines de cas ont été diagnostiqués dans les hôpitaux parisiens. "Les équipes soignantes sont extraordinaires, elles répondent à la moindre demande de chacun et de chacune", ajoute le patient dans sa vidéo, en applaudissant leur dévouement.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 23.996 cas ces dernières 24 heures, en hausse de 7% sur une semaine

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance

Alexeï Navalny envoyé en colonie pénitentiaire : "Personne n'en sort indemne"

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Dr Gérald Kierzek : "Il n'y a aucune démonstration scientifique qu'un confinement intermittent a une efficacité"

Lire et commenter