Coronavirus : "Il faut sauver les Ehpad", alerte le professeur Juvin sur LCI

Coronavirus : "Il faut sauver les Ehpad", alerte le professeur Juvin sur LCI
Population

Toute L'info sur

Coronavirus : la pandémie qui inquiète la planète

INTERVIEW - Le patron des urgences à l'hôpital Pompidou a tiré la sonnette d'alarme sur LCI ce mercredi, dénonçant le manque de matériels et de personnels pour faire face au virus en Ile-de-France.

"Il faut sauver les Ehpad, qu'on les sauve très vite". C'est un cri d'alarme que le professeur Philippe Juvin, chef du service des urgences à l'hôpital Pompidou à Paris, a poussé ce mercredi sur LCI. En cause : la présence massive du coronavirus au sein de ces établissements où résidents des personnes à la santé fragile.

"Il n'y a plus de personnels, comment voulez-vous qu'ils puissent respecter les conditions d'hygiène et de sécurité ?", a averti le Pr Philippe Juvin. "Ils sont peu nombreux et n'ont pas de matériel? il faut agir", a-t-il plaidé. Le Pr Juvin demande également de "mobiliser rapidement la réserve sanitaire" pour venir en aide à ces établissements. "Il faut aussi tester tout le monde, pour séparer rapidement les résidents contaminés".

Lire aussi

"Il faut généraliser les tests massifs"

Le médecin l'assure : le confinement peut permettre d'enrayer l'épidémie. "Le confinement s'il est strictement respecté, au bout de quelques semaines il n'y a plus d'épidémie", explique le Dr Juvin. "Evidemment il est impossible que personne ne voit plus personne, mais plus il est respecté, plus cela casse la vague de personnes contaminées ce qui nous permet de soigner tout le monde au lieu d'être submergés".

A ceux qui contournent les mesures de confinement, "j'aimerais leur expliquer qu'on a eu cette nuit un patient de 47 ans cette nuit, en bonne santé, sportif, qui est en très mauvais état et risque d'aller en réanimation", raconte le Pr Philippe Juvin. "Cela arrive à tout le monde. On a pas de vaccin contre le coronavirus mais on en a pas non plus contre la bêtise humaine, sinon les gens qui en bénéficieraient, resteraient chez eux".

Concernant la décision du conseil scientifique de préconiser un confinement de 6 semaines, le Pr Philippe Juvin, chef du service des urgences à l'hôpital Pompidou, estime sur LCI qu'ils ont "raison, il faut le faire, mais ce n'est pas suffisant". "Idéalement il faudrait ne pas confiner les personnes positives et négatives ensemble, il faut donc généraliser les tests massifs en France, il faut qu'on soit rapidement en mesure de répondre à ce besoin urgent, aucune attente n'est possible", a insisté le Dr Juvin.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent