Coronavirus : la vigilance en baisse cet été alors que l'épidémie n'est pas terminée

Coronavirus : la vigilance en baisse cet été alors que l'épidémie n'est pas terminée

REPORTAGE - Le Conseil scientifique s'inquiète de l'arrivée d'une seconde vague de coronavirus. Pourtant, depuis quelques semaines, un relâchement est constaté de la part des Français.

Avec le beau temps, de plus en plus de jeunes négligent les mesures sanitaires. Embrassades, contact rapproché, masque à la ceinture... c'est comme si l'épidémie n'avait jamais existé. Bien que plus de 7 000 personnes sont actuellement hospitalisées à cause du Covid-19, la peur a laissé place à l'insouciance. Pour justifier ce comportement, certains vont même jusqu'à pointer du doigt le gouvernement. Ce relâchement se constate alors que l'on craint une seconde vague d'épidémie.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 10/07/2020 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 10 juillet 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement, vaccination... suivez les dernières actualités sur le Covid

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

La Mexicaine Andrea Meza sacrée Miss Univers, Amandine Petit aux portes du top 10

EN DIRECT - Covid-19 : 22.749 personnes hospitalisées, dont 4189 en réanimation, la baisse se poursuit

Amandine Petit aux portes du top 10 de Miss Univers : "C’est un résultat assez incroyable"

EN DIRECT - Israël-Palestine : Washington rejette le troisième projet de déclaration commune à l'ONU

Les bénéfices réalisés sur Vinted sont-ils déclarés aux impôts ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.