Vacances de Noël : est-ce risqué de réserver maintenant ?

Vacances de Noël : est-ce risqué de réserver maintenant ?

CORONAVIRUS - La période de Noël n'a jamais été aussi incertaine, les Français ne savant toujours pas si ils pourront partir en vacances. Certains réservent malgré tout déplacement et logement, quand d'autres sont plus frileux. Alors, qui a raison ? Est-ce vraiment risqué de réserver dès maintenant ?

Serons-nous confinés à Noël ? C'est la question sur toutes les lèvres. Le gouvernement n'a pas encore apporté de réponse mais les dernières annonces ne sont pas très optimistes quant à un éventuel déconfinement, fêtes comprises. Ce climat d'incertitude augmente la frilosité des Français. De crainte de perdre leur agent, beaucoup n'osent pas réserver leurs vacances, ni logement, ni déplacement. Ont-ils raison ? Serait-ce risqué de réserver maintenant ? 

Toute l'info sur

La France sort progressivement de son deuxième confinement

Hébergement : remboursement sous conditions

Dans certains cas, la réponse est oui. Avoir, report et remboursement ne sont ainsi désormais plus automatiques pour les réservations d'hôtel ou les locations d'hébergement en France. "Si lors du premier confinement les consommateurs pouvaient se prévaloir de la force majeure pour annuler leur réservation, ce n'est plus le cas aujourd'hui", prévient un juriste de l'association défense, éducation et information du consommateur (ADEIC) auprès de LCI : "La force majeure est un évènement imprévisible. Or, en réservant aujourd'hui un hébergement pour fin décembre, on connaît les risques dues à la situation sanitaire. Il sera donc difficile d'évoquer la force majeure." 

Lire aussi

Dès lors, les voyageurs doivent vérifier scrupuleusement les conditions d'annulation prévues dans le contrat ou les conditions générales de vente. "Si les Français prennent le risque de réserver, il ne doivent pas se fier aux simples déclarations orales du professionnel, mais bien vérifier les conditions par eux-mêmes", souligne notre spécialiste. "Certains jouent sur l'ambiguïté". 

Airbnb, par exemple, a modifié ses conditions d'annulation. Celles-ci sont désormais en défaveur du consommateur. Peu de chances donc d'obtenir un remboursement partiel ou total de la plateforme de location de logements. 

Air France et SNCF : remboursement intégral

Dans d'autres cas, en revanche, la réponse est non. Air France et la SNCF proposent ainsi un remboursement intégral. Aucune condition n'est requise. Cela est valable jusqu'au 4 janvier pour l'entreprise ferroviaire. Objectif ? Inciter les voyageurs à réserver malgré le doute qui plane.

Voyage à l'étranger : le flou persiste

Et pour les réservations à l'étranger ? Là encore, les Français doivent redoubler de vigilance s'ils veulent réserver un billet sur une compagnie autre qu'Air France ou un hôtel dans un autre pays. "Il n'est pas toujours aisé d'obtenir un remboursement, mais cette tâche est d'autant plus compliquée lorsqu'on réserve à l'étranger ou auprès d'un professionnel étranger", alerte le juriste de l'ADEIC.  

Une éventuelle poursuite du confinement en France, par exemple, ne sera pas un motif pour obtenir automatiquement le remboursement des sommes versées si le tourisme est maintenu dans le pays visité. Néanmoins, si l'accès aux prestations (piscine, massage, restaurant...) comprises dans la réservation n'est plus assuré, le client est en droit de réclamer un avoir ou un remboursement. 

Une fois de plus, tout dépendra des conditions d'annulation signées par le consommateur, qui l'empêcheront très probablement d'avoir gain de cause même devant un tribunal. 

Enfin, si le pays était finalement déconfiné pour les fêtes de fin d'année, mais que les personnes ayant prévu de voyager se retrouvaient cas contact ou atteintes du Covid-19, "la force majeure pourrait être recevable, mais cela nécessiterait de longues démarches procédurales devant lesquelles les consommateurs abandonnent bien souvent par dépit", termine le spécialiste en droit. Cette année, les vacances de Noël seront donc placées sous le signe de la responsabilité. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Non, l'application TousAntiCovid ne sera pas indispensable pour entrer dans un supermarché

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 11.000 contaminations ces dernières 24 heures, la baisse se poursuit

Un troisième mystérieux monolithe de métal découvert, en Californie cette fois

Miss France 2021 : passez le test de culture générale des candidates

Lire et commenter