Avec le coronavirus, les soupes populaires explosent : qui sont les nouveaux bénéficiaires de l’aide alimentaire ?

Avec le coronavirus, les soupes populaires explosent : qui sont les nouveaux bénéficiaires de l’aide alimentaire ?
Population

SOLIDARITÉ - À Saint-Denis, une association se mobilise depuis cinq semaines pour distribuer des repas aux personnes en difficulté. Dans les files d'attente, on découvre de nouveaux bénéficiaires.

Depuis le début de la crise du coronavirus, certains foyers n'ont plus de revenus. Pour eux, l'aide alimentaire est indispensable. À Saint-Denis, des bénévoles distribuent et livrent des repas pour ceux qui sont dans le besoin. L'association 7 Dream, que les caméras de TF1 ont suivie, distribue des paniers gratuits aux personnes qui ont vu leur situation s'aggraver au fil des semaines. Et ils sont de plus en plus nombreux à être bénéficiaires. Certains car ils ont peur de sortir faire les courses en raison de la présence du virus, d'autres car les moyens financiers manquent.

Lire aussi

Toute l'info sur

Le 20h

En effet, l'arrêt de certains secteurs d'activité a entraîné la perte de l'emploi de nombreuses personnes, qui n'ont aujourd'hui pas assez d'argent pour vivre normalement. Parmi les personnes touchées, les familles mais aussi les étudiants, qui ont rejoint les files d'attente pour mettre la main sur un panier repas. "Pas de revenus, pas moyen de faire des courses au quotidien, donc cela vient à point nommé", explique Aboubakar, cet étudiant étranger en 3ème année de communication à l'université Paris 8. Une chaîne de solidarité indispensable en cette période de crise.

Un demi-milliard de personnes supplémentaires dans le monde, soit entre 6% et 8% de la population mondiale, pourraient basculer dans la pauvreté en l’absence de rapides plans de soutien, établit un rapport d'Oxfam, intitulé "Le prix de la dignité"et publié jeudi 9 avril.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent