Covid-19 : un confinement des plus vulnérables à l’étude ?

Covid-19 : un confinement des plus vulnérables à l’étude ?

DÉCRYPTAGE - Dans sa chronique "Les indispensables", Baptiste Morin s'est intéressé ce vendredi 6 novembre 2020 à l'hypothèse d'un isolement spécifique des personnes vulnérables à l'avenir.

L'entourage du président se divise sur la possibilité de confiner la partie de la population la plus à risque face au virus, dont les personnes âgées ou souffrant de pathologies chroniques, soit 22 millions de personnes. Mais le sujet est sensible, puisqu'il induirait d'adopter des mesures restrictives pour une partie seulement de la population, ce qui pose des questions juridiques, éthiques et sociales. Olivier Véran a écarté cette hypothèse ce vendredi matin. Mais confiner les plus vulnérables est-il possible ? D’autres pays ont-ils déjà opté pour cette mesure ?

Ce vendredi 6 novembre 2020, Baptiste Morin, dans sa chronique "Les indispensables", nous parle de cette hypothèse d'un confinement des plus fragiles. Cette chronique a été diffusée dans 24h Pujadas du 06/11/2020 présentée par Elizabeth Martichoux sur LCI. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Toute l'info sur

24H Pujadas

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Producteur tabassé par des policiers à Paris : que s'est-il passé ?

EN DIRECT - Le nombre de patients en réanimation repasse sous la barre des 4000

Ce qu'il sera possible (ou non) de pratiquer dans les stations de ski pendant les vacances de Noël

La revue Prescrire publie une liste de 90 médicaments "plus dangereux qu'utiles"

Lire et commenter