Dans une épidémie, les deuxièmes vagues tuent-elles toujours plus ?

Dans une épidémie, les deuxièmes vagues tuent-elles toujours plus ?

DÉCRYPTAGE - Dans sa chronique "Les indispensables", Jennifer Knock s'est intéressée ce lundi 2 novembre 2020 aux deuxièmes vagues des précédentes épidémies grippales qu'ont connu la planète.

L'histoire nous montre que dans la plupart des principales épidémies grippales observées en France depuis un siècle, la deuxième vague a toujours été plus meurtrière que la première. C'est le cas pour la grippe espagnole en 1918, pour la grippe asiatique en 1957, et pour la grippe de Hong-Kong en 1969. Comment l'expliquer ?

Ce lundi 2 novembre 2020, Jennifer Knock, dans sa chronique "Les indispensables", nous compare les premières vagues des précédentes épidémies grippales aux deuxièmes. Cette chronique a été diffusée dans 24h Pujadas du 02/11/2020 présentée par David Pujadas sur LCI. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Toute l'info sur

24H Pujadas

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Producteur tabassé par des policiers à Paris : que s'est-il passé ?

Ce qu'il sera possible (ou non) de pratiquer dans les stations de ski pendant les vacances de Noël

EN DIRECT - Covid-19 : le versement de l'aide exceptionnelle de solidarité commence aujourd'hui

"Un chagrin presque insupportable" : Meghan Markle évoque sa fausse couche dans une poignante tribune

Lire et commenter