VIDÉO - Ce qu’on pourra faire ou ne pas faire à partir du 11 mai

VIDÉO - Ce qu’on pourra faire ou ne pas faire à partir du 11 mai
Population

DECONFINEMENT - Lundi 11 mai, tout le pays sera déconfiné, mais à des degrés divers. Certaines choses qui paraissaient acquises avant l'épidémie resteront interdites. Pour celles autorisées, il faudra s’adapter au virus.

Le 13 avril, Emmanuel Macron fixait la date du 11 mai comme horizon. Jeudi 7 mai, Edouard Philippe confirmé que le plan de déconfinement pourrait bien être engagé à cette date. Après deux mois passés chez eux, les Français vont donc voir leur quotidien changer. Pas de retour à la normale cependant : le virus circulant toujours, des restrictions restent en vigueur, en particulier dans quatre régions, classées rouge : l’Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Bourgogne-Franche-Comté et le Grand-Est. Le point sur ce qu’il sera possible ou non de faire.

Prendre les transports en commun : oui mais avec un masque

Partout, dans les départements en vert comme dans les départements en rouge, le port du masque sera obligatoire dans les transports en commun pour les plus de 11 ans, qu’il s’agisse du métro ou du train. En cas de non-respect de cette règle, l’amende sera de 135 euros.

Attention, l’accès aux transports aux heures de pointe ne pourra se faire que si l’on dispose d’une attestation employeur ou d'une auto-attestation pour justifier de son déplacement.

Lire aussi

Se déplacer à plus de 100 kilomètres : non

"Il sera possible de sortir librement sans attestation quel que soit le département, sauf Mayotte", a déclaré Christophe Castaner. Pas question cependant de se déplacer à plus de 100 kilomètres de son domicile, sauf pour un motif professionnel ou impérieux. Par ailleurs, cette distance limite peut être dépassée tant que l’on reste à l’intérieur de son département, précise le gouvernement.

Retourner à l’école : ça dépend

Peu importe la couleur du département, les enfants pourront retourner à la crèche, en maternelle ou en primaire, dans la limite de 10 à 15 par groupe.

En revanche, seuls les collèges des départements en vert pourront rouvrir dans un premier temps, et ce à partir du 18 mai seulement.

Dans tout le pays, les lycéens devront attendre la fin du mois de mai pour être fixés sur une possible reprise en juin.

Faire les magasins, oui, aller au restaurant, non

Les libraires, les fleuristes, les coiffeurs… La plupart des commerces qui ont dû fermer pendant le confinement vont pouvoir rouvrir le lundi 11 mai. Ils devront bien sûr cependant respecter des mesures de sécurité, en limitant par exemple le nombre de clients présents au même moment.

Pour aller prendre un verre ou sortir manger, il faudra néanmoins patienter encore. La date de réouverture des cafés, bars et restaurants sera connue fin mai.

A noter aussi que les préfets peuvent interdire la réouverture lundi prochain des centres commerciaux de plus de 40.000 m².

Aller à la bibliothèque, oui, au cinéma, non

Certains lieux culturels vont rouvrir le 11 mai, mais pas tous. Aller à la bibliothèque ou dans un petit musée sera possible. Mais les cinémas, les théâtres, les grands musées resteront fermés pour l’instant.

Aller dans un parc : ça dépend

C’est, avec la réouverture des collèges, la deuxième distinction entre départements en vert et départements en rouge. Dans les premiers, les parcs et jardins publics vont pouvoir rouvrir, mais pas dans les seconds. Les balades en forêt seront par contre autorisées dans tout le pays.

Aller à la plage : ça dépend

L’accès aux plages sera toujours interdit, sauf autorisation du préfet, sur demande du maire. L’accès aux lacs se fera lui aussi au cas par cas.

En ce qui concerne les autorisations, elles seront nécessaires aussi pour la réouverture des marchés, alimentaires ou non.

Aller à l’église : oui

Les cimetières seront ouverts à partir de lundi tout comme les lieux de culte, sans que des cérémonies avec des fidèles puissent y avoir lieu dans un premier temps.

Faire du sport : ça dépend

A partir du 11, plus besoin d’attestation pour aller faire son jogging. Plus besoin non plus de rester près de chez soi, et de ne sortir qu’une heure. 

Toute l'info sur

Le 20h

Mais les sports collectifs ou de contact ne peuvent pas reprendre tout de suite. De la même manière, il ne sera pas possible de pratiquer du sport dans des lieux couverts, a rappelé Edouard Philippe.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent