VIDÉO - Déconfinement : pris d'assaut par des Parisiens, le canal Saint-Martin évacué par la police

Description du sujet digitial

REGROUPEMENTS - Des dizaines de personne se sont retrouvées lundi soir sur les quais du canal Saint-Martin à Paris, parfois sans respecter la distanciation sociale. Les forces de l'ordre sont intervenues en début de soirée.

Flâner sur les quais et profiter de quelques rayons du soleil. À Paris, ce lundi 11 mai, en cette fin de première journée de déconfinement, des dizaines de personnes se sont retrouvées sur les quais du canal Saint-Martin, situé entre les Xe et XIe arrondissements de la capitale, parfois au mépris de la distanciation physique imposée (un mètre entre chaque individu), du port du masque pourtant recommandé et de l'interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes. 

Mais ce petit moment de liberté n'aura pas duré bien longtemps. Peu avant 20 heures, les forces de l'ordre sont finalement intervenues et ont fait évacuer les berges pour déloger les badauds venus se détendre au bord du canal, l'un des spots où les Parisiens ont l'habitude de se réunir au moment des beaux jours. Masqués et munis de haut-parleurs, les policiers leur ont demandé de quitter les lieux afin de ne pas créer de regroupements massifs pouvant favoriser la propagation du coronavirus. 

Toute l'info sur

Les défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Lire aussi

Sur les réseaux sociaux, ces images du canal Saint-Martin pris d'assaut ont immédiatement fait réagir de nombreux internautes. Ils ont exprimé leur colère et leur inquiétude face au fait que ce genre de réunions ne puisse, si elles se répètent, contribuer à une deuxième vague meurtrière, tant redoutée par les personnels soignants, et conduire dans la foulée à un reconfinement. 

"On ne peut pas mettre en danger les autres", a de son côté réagi sur LCI Christophe Najdovski, adjoint aux Transports et espaces publics à la mairie de Paris, après l'intervention des forces de l'ordre. Il considère toutefois que "ces comportements sont très minoritaires" : "Ce que j'ai vu aujourd'hui, c'est un grand esprit de responsabilité." 

La consommation d'alcool interdite

Dans la soirée, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a appelé chacun à la "prudence" et au "civisme" pour réussir le déconfinement. "Face à l'irresponsabilité de certains comportements, j'ai demandé au préfet de police de Paris d'interdire la consommation d'alcool le long du canal Saint-Martin et des voies sur berges", a-t-il indiqué sur Twitter. 

Pour ce premier jour post-confinement, les quais n'ont pas été les seuls pris d'assaut. À Bordeaux, des clients se sont rués dans certaines boutiques après deux mois de diète commerciale. Au Perthus, une commune des Pyrénées-Orientales, à cheval entre la France et l'Espagne, de nombreux locaux se sont précipités dans les commerces afin de faire le plein de tabac et d'alcool

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

EN DIRECT - Covid-19 : 346 morts et près de 23.000 nouveaux cas enregistrés en 24 heures en France

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

EN DIRECT - Joe Biden veut que 100 millions de vaccins soient administrés dans les 100 premiers jours de son mandat

EN IMAGES - Investiture de Joe Biden : 13 photos pour l'Histoire

Lire et commenter