Des maires réclament le remboursement de tous les masques qu'ils ont fournis à leurs administrés

Des maires réclament le remboursement de tous les masques qu'ils ont fournis à leurs administrés
Population

PANDÉMIE - En Meurthe-et-Moselle, 120 élus locaux manifestent leur colère dans un courrier adressé au Premier ministre. Ils réclament le remboursement de tous les masques qu'ils ont distribués depuis le début de la crise sanitaire.

A Gézoncourt, en Meurthe-et-Moselle, l'épidémie de Covid-19 n'a touché personne. Le maire de ce charmant village de 200 âmes a tout fait pour protéger ses administrés. Au début de la crise, l’élu a passé commande pour un lot de 300 masques. Coût de ce premier achat : 250 euros. 

L’Etat s'est engagé à rembourser 50% du prix des masques achetés par les collectivités. Mais problème, le maire de Gézoncourt les a achetés avant cette date. Il devra donc puiser dans son budget. "On parle d’une commune de 200 habitants, imaginez dans une grosse commune... C’est une dépense qui n’était pas prévue", déplore Bernard Butet. 

Un courrier pour l'heure sans réponse

A Pont-à-Mousson, ville de 15.000 habitants, la facture s'élève ainsi à 1.000 euros. "Avec 1000 euros, on peut faire des choses. On peut acheter des bacs à fleurs pour délimiter plus largement une terrasse. On peut faire énormément de choses quand on a un peu d’idées", souligne Henry Lemoine, le maire de la commune, dans le reportage de TF1 en tête de cet article.

Une situation jugée inadmissible par les élus concernés de Meurthe-et-Moselle, qui ont exprimé leur mécontentement dans une lettre, signée par 120 maires et adressée au Premier ministre. L’initiative est soutenue par les habitants. "C’est tout à fait logique qu’ils demandent un remboursement de la part de l’Etat et du gouvernement qui n’a pas fait ce qu’il devait faire", souligne un riverain. "Je pense que l’Etat devrait fournir des masques gratuitement. C’est à l’Etat de prendre cela en charge", juge une autre habitante.

Toute l'info sur

Les défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Pour l’instant, ces maires de Meurthe-et-Moselle n’ont pas obtenu de réponse à leur courrier. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent