Des radars pour éviter les collisions avec les animaux sauvages en Isère

Des radars pour éviter les collisions avec les animaux sauvages en Isère

C'est dans un souci écologique que certaines collectivités investissent dans un radar routier pour détecter la faune sauvage. Depuis l'installation du premier dispositif en 2012, le nombre d'accidents a été divisé par trois.

Chaque année, 40 000 accidents dans le pays seraient causés par des collisions avec des animaux sauvages, notamment au lever du jour et la nuit. Pour réduire les risques, le département de l'Isère expérimente depuis huit ans des caméras bien particulières. Cerf, renard, sanglier...ce dispositif infra-rouge détecte de nuit les animaux de chaque côté de la chaussée sur environ 500 mètres. Le moindre mouvement déclenche des panneaux lumineux pour alerter les automobilistes.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 11/10/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 11 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Orages violents : 25 départements en vigilance orange, consultez les prévisions

VIDÉO - Inondations, toits arrachés, grêlons géants... La France balayée par de violents orages

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

Invasion de souris et d’araignées en Australie : phobiques, ne regardez pas cette vidéo !

Nouveaux contaminés : le vaccin contre le Covid-19 est-il efficace ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.