Deux semaines après le déconfinement, une mère de famille décide de rester chez elle

Deux semaines après le déconfinement, une mère de famille décide de rester chez elle

L'épidémie est peut-être derrière nous, mais la vigilance reste de mise pour les personnes fragiles. Beaucoup continuent de prendre d'infinies précautions.

Pour Anne-Gwenaëlle Uguen et ses enfants, le confinement se poursuit à Brest. Greffée du cœur en 2001, cette mère de famille fait partie des personnes vulnérables. À cause de ses médicaments qui baissent son système immunitaire, cette dernière reste fragile et peut facilement attraper tout type de maladies, dont le Covid-19. Anne a donc fait le choix de rester chez elle jusqu'à la fin de l'épidémie.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 25/05/2020 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 25 mai 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : décision européenne attendue le 11 mars pour le vaccin Johnson & Johnson

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : Nicolas Sarkozy invité du JT de 20H de TF1 mercredi

Mesures de restriction : pourquoi Emmanuel Macron fixe-t-il un horizon de "4 à 6 semaines" ?

Les 65-75 ans avec comorbidités "peuvent se faire vacciner" avec AstraZeneca, annonce Olivier Véran

Lire et commenter