VIDÉO - Immeubles effondrés à Marseille : un mois après, 8 minutes de silence pour rendre hommage aux 8 victimes

Population
ÉMOTION - Ce mercredi 5 novembre, plus d'une centaine de personnes ont rendu hommage aux huit personnes décédées le 5 novembre dans l'effondrement d'immeubles rue d'Aubagne à Marseille.

Plus d'une centaine de personnes se sont réunirs ce mercredi rue d'Aubagne à Marseille devant le mémorial créé par des riverains au 56 rue d'Aubagne, lieu du drame, un mois jour pour jour après cette catastrophe qui a coûté la vie à huit personnes. À 9h05 précises, quelque 150 personnes ont observé huit minutes de silence en mémoire des huit victimes du drame. Des applaudissements ont marqué la fin de ce moment de recueillement. 

Membre du Collectif du 5 novembre créé après le drame, Kevin Vacher a appelé à observer huit minutes de silence à la mémoire des victimes et de "Zined, tombée sous les violences policières". Cette octogénaire, habitante elle aussi du quartier de Noailles, est morte d'un "choc opératoire" dimanche à l'hôpital. Samedi soir, elle avait été blessée par des éclats de grenade lacrymogène, alors qu'elle était au 4e étage, chez elle, lors de violents incidents qui ont éclaté après plusieurs manifestations des Gilets jaunes, de la CGT et du Collectif du 5 novembre.


Après les sanglots, plusieurs proches des victimes ont de nouveau pointé du doigt la mairie, accusée notamment de ne pas les avoir soutenus après le drame.

Aucun représentant de la majorité municipale n'a pris part à la cérémonie d'hommage, mais à la demande du maire Jean-Claude Gaudin, une minute de silence devait être observée par les agents municipaux et les drapeaux de l'hôtel de ville mis en berne, a annoncé la mairie sur Twitter.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Marseille sous le choc après l’effondrement de trois immeubles du centre-ville

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter