Épidémie : d’où vient le mouvement anti-masque ?

Épidémie : d’où vient le mouvement anti-masque ?

DÉCRYPTAGE - Dans sa chronique "Les indispensables", Fanny Weil s'est intéressée ce mercredi 12 août 2020 au mouvement anti-masque en France et à l'étranger.

Pour comprendre l'origine du mouvement anti-masque, il faut remonter au début du mois d'avril, au plus fort de l'épidémie. La France est confinée, et elle cherche des moyens pour lutter contre la propagation du virus. Le maire de Sceaux dans les Hauts-de-Seine a trouvé une solution : imposer le port du masque à ses administrés dans l'espace public. Il prend donc un arrêté, qui est aussitôt dénoncé par la Ligue des droits de l'Homme. Le Conseil d'État a tranché quelques jours plus tard et décrète que cela porte à la liberté d'aller et venir et au droit de chacun de sa liberté personnelle une atteinte grave et manifestement illégale. C'est cet argument qui va être repris par la plupart des anti-masques. Mais qui sont-ils ?

Ce mercredi 12 août 2020, Fanny Weil, dans sa chronique "Les indispensables", nous parle de l'origine du mouvement anti-masque en France et à l'étranger. Cette chronique a été diffusée dans 24h Pujadas du 12/08/2020 présentée par Emmanuel Ostian sur LCI. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Toute l'info sur

24H Pujadas

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Une usine nucléaire iranienne touchée par un acte de "terrorisme antinucléaire"

SEPT À HUIT - La résurrection de Priscille, première femme bionique de France

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5800 patients en réanimation

Du Stade de France au centre vaccinal de Dreux, les vaccinodromes ont sonné bien creux ce dimanche

Lire et commenter