EuroMillions : qui sont les gagnants français des 157 millions d'euros (et que vont-ils en faire) ?

EuroMillions : qui sont les gagnants français des 157 millions d'euros (et que vont-ils en faire) ?
Population

JACKPOT - C'est un couple d’Alsaciens qui a remporté les 157 millions d'euros du tirage du 1er septembre. Il a récupéré sa somme dimanche, troisième plus gros gain français à l’EuroMillions.

La somme a de quoi donner le vertige, ou d'envisager la folie des grandeurs : 157.170.843 euros. C'était le jackpot de l'Euromillions du 1er septembre. Et on a appris dimanche 14 septembre au soir que c'est un couple de quadragénaires de Sélestat, en Alsace, qui l'a remporté. On parle tout de même du troisième plus gros gain à ce jeu en France. De quoi, forcément, changer le vie des heureux gagnants. Dans Le Parisien, ce mardi 15 septembre, ils assurent en tout cas vouloir conserver une certaine simplicité.

Ce qu'ils comptent acheter relève en effet, pour l'heure, des envies de tout un chacun : "Du matériel informatique pour lui" et "une jolie montre" pour elle, confient-ils au quotidien. Mais aussi, et surtout, effectuer des voyages. Enfin, de futurs voyages : "Toutes les portes nous sont ouvertes. Mais avec le virus, les frontières sont fermées", soulignent-ils. En attendant, ils peinent encore à y croire, espérant que "le carrosse ne se transformera pas en citrouille à minuit".

"Pour le moment, ils continuent à travailler"

Tout cela est pourtant bien réel. Ils ont reçu leur chèque dimanche au siège de la Française des Jeux (FDJ), à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine. "Pour le moment, ils continuent à travailler. On verra une fois qu’on les aura conseillés", explique la responsable des relations gagnants de la FDJ. Elle rappelle que les gagnants se rendront ensuite à des ateliers où ils recevront une aide pour garder les pieds sur terre, voire effectuer des placements à même de faire fructifier cette somme folle.

Pas de jaloux

A Sélestat, en tout cas, on ne parle plus que de cela sur la place du marché. "Ca fait une belle publicité pour mon magasin", témoigne ainsi Cathy, gérante de "La Havane", le bureau de tabac du centre-ville, auprès de TF1, bien qu'elle ne sache pas si la grille provient de son enseigne. "S'ils ont été ailleurs, je ne suis pas jalouse, que le meilleur gagne, ça ne peut être que bénéfique pour notre ville", ajoute-t-elle, malicieuse, en constatant un afflux massif de clients ce mardi 15 septembre. Les autres habitants oscillent, eux, entre incrédulité et joie sincère pour le couple, se demandant si les gagnants ne se trouvent pas parmi eux en ce moment même. "Ces gens vont avoir tellement d'amis maintenant", rigole une commerçante, derrière son étal.

Toute l'info sur

Le 13h

Sur eux, on sait simplement qu'ils ont validé leur grille le mardi 1er septembre au soir, à Sélestat, que c'est madame qui a vérifié les numéros pendant que monsieur dormait (il a ensuite été réveillé en sursaut) et qu'ils ne jouent à l'EuroMillions qu'"occasionnellement", lui préférant le bon vieux loto. Ils admettent enfin avoir coché au hasard, à l'exception d'un seul numéro fétiche, et tiennent absolument à conserver l'anonymat. Pour la petite histoire, ils collectaient jusqu'alors leurs gains dans une tirelire. "Aujourd'hui, elle est sans doute trop petite", plaisantent-ils. C'est peu de le dire.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent