Fermer une mosquée : comment et pour quels résultats ?

Fermer une mosquée : comment et pour quels résultats ?

Plusieurs mosquées ont été fermées ces dernières années pour lutter contre la radicalisation. On fait le point sur cette mesure.

Entre 2017 et 2019, neuf mosquées ont été fermées. C'est la loi antiterroriste votée en 2017 qui autorise la fermeture des lieux de culte pour une durée de six mois. Les autorités retiennent trois raisons. Une mosquée peut être fermée si les imams y font des prêches radicaux, si des islamistes la fréquentent, ou si on y abrite des activités illégales.

Certains établissements cumulent les raisons de fermeture. La mosquée de Torcy par exemple, a été fréquentée par les chefs de la cellule terroriste Cannes-Torcy. Ils y priaient et y cachaient leurs armes. La cellule est démantelée en 2012, ses membres tués ou arrêtés. L'imam, lui, est condamné pour ces discours radicaux et expulsé. Que se passe-t-il après six mois de fermeture ? Éléments de réponse dans la vidéo ci-dessus.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 20/10/2020 présenté par Julien Arnaud sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 20 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 133.000 manifestants en France selon l'intérieur, 500.000 selon les organisateurs

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Lire et commenter